menu

Zortrax lance Inkspire, sa première imprimante 3D résine

Publié le 17 septembre 2018 par Mélanie R.
inkspire

Le fabricant polonais Zortrax est un spécialiste indiscutable des imprimantes 3D FDM de bureau. Il prend toutefois un nouveau tournant et a annoncé le lancement d’une nouvelle machine résine, Inkspire. Au lieu de se tourner vers la stéréolithographie plus classique, il a choisi la technologie Liquid Crystal Display (LCD) et affirme que sa machine est 8 fois plus rapide et 9 fois plus précise que les imprimantes 3D SLA.

La technologie de stéréolithographie est aujourd’hui très appréciée par le niveau de détails qu’elle peut offrir. Les imprimantes 3D qui s’appuient sur la photopolymérisation sont de plus en plus nombreuses, notamment parce que les procédés d’impression évoluent. On a vu apparaître le Digital Light Processing (DLP) qui s’appuie sur l’utilisation d’un projecteur au lieu d’un laser afin d’être plus rapide que le SLA, mais aussi du LCD qui opte pour un écran LCD comme source de lumière UV. Un procédé qui allierait à la fois précision et rapidité. C’est sur ce créneau que Zortrax se lance dans l’impression 3D résine.

inkspire

Les caractéristiques de l’imprimante 3D Inkspire

Alors qu’il lançait récemment sa M200 Plus, le fabricant polonais nous présente sa machine Inkspire dotée d’un volume d’impression de 74 x 132 x 175 mm. Si on se penche davantage sur ses spécifications techniques, on note qu’elle promet une épaisseur de couche de 25 microns minimum et une vitesse d’impression de 20 à 36 mm par heure. Le fabricant précise : “Inkspire maintient une vitesse de fonctionnement et une précision élevées, quel que soit l’espace de travail utilisé. Avec une imprimante fabriquant de 50 à 80 pièces en 1h30, 30 imprimantes travaillant ensemble peuvent offrir une production mensuelle d’environ 360 000 à 500 000 pièces. C’est pourquoi Inkspire peut fonctionner comme une unité de production de base dans des fermes d’impression 3D facilement évolutives capables de fabriquer des séries courtes.”

Le polonais a développé sa résine Zortrax Resin Basic, disponible en blanc. Elle garantirait une grande précision et de bonnes propriétés mécaniques. La machine est compatible avec la plupart des résines du marché. Côté applications, Inkspire est idéale pour tous les travaux qui nécessitent un grand niveau de détail, notamment chez les dentistes, les bijoutiers et les concepteurs de montres, entre autres. Zortrax ajoute : “De l’art à l’ingénierie, Inkspire est parfaite pour toutes les applications où une précision supérieure fait la différence.”

inkspire
Une pièce imprimée en 3D sur la machine Inkspire (crédits photo : Zortrax)

Enfin, la nouvelle imprimante 3D est équipée d’un nettoyeur ultrasons pour faciliter le travail de post-traitement, Zortrax Ultrasonic Cleaner. Le fabricant explique qu’il suffit de le remplir d’eau, d’y plonger la pièce imprimée et de l’allumer. L’appareil nettoie alors le modèle grâce à l’émission d’ondes sonores à haute fréquence. L’imprimante Inkspire sera disponible à partir de $2699 dès cet automne. Vous pouvez dores et déjà retrouver plus d’informations sur le site de Zortrax.

inkspire
La machine de post-traitement

Que pensez-vous de cette nouvelle imprimante 3D résine? Partager votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you