menu

WHAM pourrait bien devenir la plus grande imprimante 3D du marché

Publié le 2 octobre 2018 par Mélanie R.
ingersoll

Après deux ans de recherche et de développement, les partenaires Ingersoll Machine Tools et le laboratoire ORNL ont dévoilé leur gamme d’imprimantes 3D grand format, WHAM pour Wide and High Additive Manufacturing. Présentant un volume d’impression de 7 x 3 x 14 mètres, ces machine devraient permettre la production de très larges pièces plastiques pour le Département Energie du laboratoire américain.

L’impression 3D XXL commence à faire parler d’elle, avec de plus en plus de machines qui offrent des volumes d’impression généreux qui viennent casser les limites imposées par le plateau d’impression. Le fabricant allemand BigRep par exemple propose aujourd’hui des imprimantes 3D capables de créer vos meubles; celle de NorDan AB peut fabriquer vos portes et fenêtres. Même si celles-ci atteignent un volume déjà impressionnant, la gamme WHAM les surpasse. Elle devrait être commercialisée sous la marque MasterPrint.

ingersoll

L’imprimante 3D est en développement depuis 2016

Ingersoll Machine Tools est un fabricant américain de machines-outils grande échelle destinées notamment à la découpe du métal. En partenariat avec l’ORNL, l’entreprise a développé la gamme WHAM qui présente non seulement un large volume d’impression (7 x 3 x 14 mètres) mais aussi une vitesse assez rapide – à en croire le fabricant, l’imprimante peut déposer 450 kilos de matière par heure ce qui est bien plus élevé que la plupart des machines du marché. Côté matériaux justement, les machines seraient compatibles avec la plupart des plastiques même si Ingersoll recommande l’utilisation de plastiques composites, notamment ceux renforcés avec de la fibre de carbone. Les machines WHAM seraient également modulables : selon Ingersoll, l’utilisateur peut choisir la taille du plateau d’impression et changer l’extrudeur pour un appareil à fraisage à 5 axes. Une machine qui combinerait donc fabrication additive et soustractive.

Tino Oldani, président et CEO de Ingersoll Machine Tools poursuit : “Notre expertise en conception de machines, combinée à la capacité de développer un processus complet pour nos clients, fait de WHAM une étape logique. Notre partenariat avec Oak Ridge National Laboratory nous donne un énorme avantage.” Le laboratoire est en effet déjà bien avancé en matière de fabrication additive comme en témoignent ses travaux de recherche sur les matériaux d’impression 3D. Il avait également déjà travaillé sur l’impression 3D grand format avec la création d’une pelleteuse avec l’imprimante 3D BAAM. Une expertise qui bénéficie donc au fabricant américain qui peut avancer plus rapidement sur ses développements.

ingersoll

Une pièce imprimée en 3D sur la machine WHAM, présentée au salon IMTS

Les deux partenaires expliquent que ces nouvelles machines pourraient ouvrir de nouveaux marchés et applications dans les domaines de la défense, de l’énergie mais aussi de la fabrication au sens large. Retrouvez plus d’informations sur le site officiel d’Ingersoll Machine Tools.

Que pensez-vous de cette imprimante 3D XXL? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you