menu

Mon voisin, l’imprimeur…

Publié le 30 août 2013 par Karine

Selon le dernier rapport de l’institut McKinsey l’impression 3D pourrait atteindre en 2025 une taille de marché avoisinant 550 milliards de dollars, revenu à la fois généré par les consommateurs et les industriels. Si la loi de Moore s’applique aux imprimantes 3D comme aux ordinateurs, on peut s’attendre à une évolution technologique de masse sur les capacités des imprimantes personnelles, et ce très rapidement.

go sport camera

Boitier de Go Pro réalisé par un maker du hub

Dans le laps de temps nécessaire à l’ équipement 3D des particuliers, plusieurs start-ups européennes ont trouvé l’astuce de les faire patienter, mettant en relation les « personal makers » et leurs imprimantes adéquates avec les clients potentiels non équipés. On notera le parallèle avec les cybercafés qui pendant quelques années ont permis de se connecter à internet avant que les ordinateurs et l’ADSL n’entrent dans nos foyers.

Une start-up basée aux Pays-Bas, 3D Hubs  a ainsi créé un concept d’interaction entre les particuliers imprimeurs et ceux à la recherche d’une reproduction. Grâce aux investisseurs de Balderton Capital basé à Londres, 3D Hubs a su se positionner sur le marché des particuliers. Bram de Zwart, le CEO et Brian Garret, le CTO de 3D Hubs travaillent également chez 3D Systems.

3Dhubs-3

Objets réalisés grâce a des imprimantes du hub

En vous rendant sur le site de 3D Hubs, commencez par indiquer votre lieu de résidence, la géolocalisation va ainsi opérer et vous indiquer l’imprimante 3D la plus proche de chez vous. Le fonctionnement du site est ainsi similaire à Foursquare: une fois trouvé le détenteur de l’imprimante, envoyez-lui les éléments d’impression: vous n’aurez plus alors qu’à chercher votre objet dans les 48 heures. Le prix de l’objet va dépendre de sa taille, comptez environ 15$ pour un petit article. A date, 702 imprimeurs particuliers sont connectés au site 3D Hubs.

L’offre est encore réduite en France avec environ une 15zaine d’imprimantes dans l’Hexagone répertoriées sur les 702 du site au moment où nous écrivons cet article… Pour tester : www.3dhubs.com

Voici une vidéo de présentation du site:

En pointe, une société française getmakers qui se lance également sur ce filon avec actuellement en base 25 makers sur leur réseau.

Pour rester informé abonnez vous à notre flux RSS ou pages Facebook et [follow id= »3Dnatives » ]

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. GetMakers dit :

    Merci pour la mention ! Nous avons effectivement plus de 60 membres français et 25 makers après 1 mois du lancement.
    3DHUB est une plateforme intéressante en effet, ils prennent cependant 15% de commission sur les transactions alors que nous proposons ce service gratuitement ! Par ailleurs nous proposons un système d’offres qui permet aux utilisateurs de solliciter tous les makers de son pays en même temps, mais cela pourra peut-être faire l’objet d’un prochain article 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you