menu

Imprimer en 3D un produit avant de l’acheter ?

Publié le 27 septembre 2014 par Etienne Moreau

Cette semaine, après un an d’attente, le monde avait les yeux rivés sur le lancement officiel de l’iPhone 6/6+ et de l’Apple Watch. Mais saviez-vous que dans les heures qui ont suivi le designer Michael Christensen a publié sur GrabCAD un modèle 3D exact et imprimable de cette même Apple Watch ? De son côté, le designer Martin Hajek proposait pour $25 d’acquérir les plans 3D en avant-première du nouvel iPhone 6+.

Certains fans de la marque à la pomme ont déboursé jusqu'à $25 pour imprimer en 3D une maquette du futur iPhone 6+

Certains fans de la marque à la pomme ont déboursé jusqu’à $25 pour imprimer en 3D une maquette du futur iPhone 6+

Basés sur les spécifications techniques fournies par Apple, des dizaines de modèles 3D de produits dérivés de la montre et des nouveaux smartphones Apple ont également afflués sur les plateformes de création, de Shapeways à Sculpteo, en passant par Thingiverse ou MyMiniFactory. Coques, bumpers, amplificateurs de son, socles, attaches pour vélo ou voitures, les fichiers ne manquent pas…

Au-delà de ça, l’impression 3D apporte des perspectives intéressantes pour l’avenir. Avec le fichier du nouveau modèle, un particulier ayant accès à une imprimante 3D peut recréer pour quelques centimes d’euros une maquette du produit pour le tester et s’en faire une première idée. Impossible auparavant, il fallait se rendre en magasin, et dans le cas de l’iPhone, se rendre dans un Apple Store particulièrement envahi au moment de la sortie. Le besoin de se déplacer et l’attente seraient ainsi supprimés.

Imaginez le cas d’une réplique de vase imprimé en 3D que vous pourriez poser sur son futur emplacement avant de prendre la décision de son éventuel achat ? Et pourquoi pas imprimer des répliques miniatures afin de se représenter les volumes ou les coloris d’un fauteuil ou d’une voiture ? ou d’un bijou factice que vous pourriez tester directement sur votre doigt ? Récemment, le joaillier Brilliance proposait ainsi de télécharger et d’imprimer en 3D votre future bague pour vous assurer de faire le bon choix.

article_27092014

Le site Brilliance propose d’essayer une version imprimée en 3D de votre future bague

Evidemment, on ne pourra que tester l’ergonomie extérieure du produit, voir à quoi la montre ressemble au poignet par exemple, ce qui ne représente qu’une partie de l’expérience et de la prise de décision. Cela permettrait de tester le design, les dimensions, les couleurs, les matériaux éventuellement ou une partie de l’usage du produit que l’on pourrait avoir chez soi.

On connaissait l’impression 3D pour le prototypage et pour la production de pièces finies, mais la technologie amène aujourd’hui une nouvelle question… Et si un jour, on imprimait en 3D un produit avant de l’acheter ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ou sur notre page Facebook.

Etre sûr de sa pointure avant d'acheter une paire de chaussures online

Etre sûr de sa pointure avant d’acheter une paire de chaussures online

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook Twitter Google+ ou LinkedIn

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. ça c’est sûr que cela éviterai bon nombres d’erreurs….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK