menu

Des imprimantes 3D autonomes pour lutter contre le changement climatique ?

Publié le 16 août 2019 par Mélanie R.
imprimantes 3D autonomes

La nouvelle initiative «Break the Grid» vise à libérer les imprimantes 3D pour qu’elles puissent marcher, nager et voler afin de relever les défis de la croissance démographique et du réchauffement de la planète. Ce projet est issu d’une collaboration entre GXN Innovation of Denmark, une filiale de 3XN, Dansk AM Hub et le studio de design MAP Architects. Il visera essentiellement à étudier la manière dont les imprimantes 3D autonomes pourraient offrir un meilleur moyen, plus rapide et moins coûteux pour faire face aux changements urbains, sociaux et environnementaux.

La libération d’imprimantes 3D pour relever ces défis pourrait constituer une révolution dans le secteur de la fabrication, a déclaré Kasper Jensen, fondateur de GXN. En permettant aux imprimantes 3D de se déplacer, de nager et de voler, nous pouvons faire face aux menaces environnementales à moindre coût et avec une efficacité accrue.”

imprimantes 3D autonomes

GXN Innovation commence le développement des prototypes d’imprimantes 3D autonomes

Des imprimantes 3D autonomes pour changer l’avenir de notre planète

Nous avons déjà parlé de la façon dont des drones capables d’imprimer en 3D pourraient réparer des obstacles, mais le projet GXN va plus loin. Le projet comprend différents scénarios dans lesquels la fabrication additive pourrait être la solution aux problèmes mondiaux. Un premier défi majeur concerne les infrastructures. L’objectif serait de réparer les infrastructures endommagées, en particulier les réseaux routiers isolés qui souffrent de petites craquelures et fissures dans le bitume. GXN explique sur son site internet: “Un système autonome d’imprimantes 3D pourrait scanner et réparer les petits défauts sur des routes isolées, résolvant le problème avant qu’il ne soit ingérable.”

Le prochain objectif est de protéger les habitats côtiers de la planète qui ont été et continueront d’être affectés par le changement climatique. Les conditions côtières sont cruciales pour de nombreuses populations et touchent quelque 600 millions de personnes dans le monde. Comme l’explique GXN, “de nouvelles approches en matière de protection des côtes peuvent être centrées sur les fonds marins pour déterminer où se situe le problème avant que les coûts causés par les dommages sociaux et économiques à grande échelle ne soient atteints.”

imprimantes 3D autonomes

Les imprimantes pourraient réparer les routes endommagées

Enfin, après avoir examiné les imprimantes 3D en mouvement et les imprimantes 3D sous-marines, le but ultime serait de prendre soin des structures vieillissantes qui entraînent des pertes d’énergie et économiques. Beaucoup de gratte-ciel dans le monde ne vieillissent pas bien ce qui entraîne un énorme gaspillage d’énergie. En d’autres termes, “Une meilleure analyse de la performance énergétique des façades de ces gratte-ciel permettrait de trouver des solutions matérielles efficaces au cas par cas, nécessitant des investissements beaucoup plus faibles et une interaction humaine minimale.” Pour cela les imprimantes 3D volantes pourraient être un élément de réponse.

imprimantes 3D autonomes

Les petites machines pourraient voler

Où en est le projet actuellement ?

L’équipe a créé des prototypes mécaniques mobiles d’imprimantes 3D autonomes utilisant les technologies de détection et d’impression existantes. Avec les prototypes, différents piratages virtuels ont été explorés pour permettre l’impression 3D mobile sur terre, sous l’eau et dans les airs. “Les technologies convergentes permettent de nouvelles approches de la construction, a déclaré Mads Kjøller Damkjær, PDG du Danish Hub Hub Fund. Nous espérons inciter le secteur de la fabrication additive à visualiser de nouvelles possibilités, ce qui nécessitera de combiner design et technologie pour changer nos valeurs et nos modes de pensée actuels.” Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le site de GXN Innovation ICI.

imprimantes 3D autonomes

Les imprimantes 3D pourraient nager

Que pensez-vous de ces imprimantes 3D autonomes ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you