menu

La croissance de l’impression 3D dans le secteur militaire

Publié le 25 janvier 2022 par Philippe G.

Si vous suivez l’actualité de l’impression 3D, vous savez probablement que la technologie est très présente dans le secteur de la Défense. Et selon une étude de marché publiée par Stratview Research, l’usage de la fabrication additive dans le domaine militaire devrait continuer de croître lors des cinq prochaines années. D’ici 2027, le marché devrait notamment représenter une valeur totale de 1,7 milliards de dollars. Une aubaine pour le secteur de la Défense, lourdement affecté par la crise sanitaire et les problèmes d’approvisionnement qu’elle a engendrés.  

Aujourd’hui, pour les militaires, les technologies 3D jouent un rôle clé, non seulement parce qu’elles permettent de fabriquer des pièces rapidement et localement, mais aussi parce qu’elles favorisent la préparation militaire. Cependant, malgré ses nombreux avantages, la technologie est pour le moment en phase d’introduction, et principalement utilisée pour le prototypage et n’est toujours pas mise en œuvre dans des opérations réelles. Cependant, malgré l’impact de la pandémie en 2021, l’industrie a commencé à rebondir avec la reprise des installations de fabrication, la reprise des projets en cours et des matériaux de plus en plus disponibles. Et c’est précisément pour ces raisons que la croissance de l’impression 3D dans l’industrie de la Défense devrait atteindre un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 14,8 %.

Military 3D printing

L’impression 3D militaire devrait atteindre une croissance annuelle de 14,8 % (crédits photo : ICON)

Les usages de l’impression 3D par les militaires

L’étude de marché de Stratview Research donne un aperçu des usages de la fabrication additive dans cette industrie. Pour le moment, les applications les plus répandues dans le secteur militaire sont le prototypage, la fabrication de pièces et d’outillage, le tout stimulé par les investissements en R&D. L’étude revient également sur les différentes technologies employées par les troupes, telles que l’extrusion, la photopolymérisation ou encore la fusion laser sur lit de poudre. Selon Stratview Research, en 2027, l’extrusion sera toujours le procédé le plus populaire en raison de sa facilité d’utilisation et de sa rentabilité. Enfin, le rapport présente succinctement les offres les plus demandées, et c’est logiquement les imprimantes 3D qui arrivent en tête, devant les matériaux et les logiciels 3D.

En ce qui concerne les régions ayant le plus recours à la fabrication additive, c’est sans surprise que l’Amérique du Nord arrive en tête. Et comme on pouvait s’y attendre, ce sont les États-Unis qui ont le plus déployé l’impression 3D au sein des bases militaires. Un leadership qui peut s’expliquer par les politiques gouvernementales visant à favoriser l’adoption de la technologie par les forces militaires. De par différentes stratégies, les Américains ont pour objectif de promouvoir la formation et la recherche dans le domaine de l’impression 3D, afin de développer un processus de production plus agile et sûre. Outre l’Amérique du Nord, la région Asie-Pacifique devrait également connaître une croissance rapide au cours des cinq prochaines années, l’industrie de la défense investissant fortement pour tirer parti de la technologie.

military 3D printing

L’Amérique du Nord est la région intégrant le plus l’impression 3D au sein de ces bases militaires

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les observations présentes dans le rapport correspondent aux dernières actualités du secteur. Au cours des dernières années, un certain nombre d’armées, notamment les forces américaines, ont investi dans les technologies 3D pour divers projets. Par exemple, aux États-Unis, les premiers baraquements militaires imprimés en 3D ont été dévoilés, tandis qu’ExOne a pour objectif de développer une usine mobile d’impression 3D. En Australie, l’armée s’est associée avec SPEE3D pour imprimer en 3D des pièces de rechange en métal. Si vous souhaitez en savoir plus et retrouver intégralement l’étude de marché de Stratview Research, rendez-vous ICI.

Que pensez-vous de la croissance de l’impression 3D dans le secteur de la Défense ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : SPEE3D

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Pédemonte dit :

    Les Forces Armées françaises sont également à la pointe en matière d’impression 3D.
    On pourrait citer la première mondiale menée en OpEx notamment à Barkhane, l’impression 3D à bord du Charles de Gaulle, les avancées du Service de Santé des Armées et de ses ambitions en bio impression. Ou encore des actions financées par l’Agence Innovation Défense en matière de marquage des pièces imprimées en 3D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks