menu

L’impression 3D éclaire les rues de Belfast

Publié le 7 février 2022 par Philippe G.
impression 3D Belfast

Située en Irlande du Nord, au plein coeur de Belfast, la Wine Cellar Entry a été transformée grâce à l’impression 3D. À l’image du bar à cocktail Riso Paradiso ou encore du parc situé à Shenzhen qui ont été décorés d’éléments imprimés en 3D, la rue irlandaise dispose de nombreux luminaires conçus via la fabrication additive. L’entreprise Urban Scale Interventions (USI), qui est à l’origine du projet, confie s’être orientée vers l’impression 3D pour proposer aux citoyens irlandais une méthode de fabrication durable, ludique et sûre.

Ce sont ces mêmes facteurs qui ont conduit le cofondateur d’USI, Ralf Alwani, à utiliser le procédé FDM. Cette technologie, considérée comme accessible et efficace, a permis à l’équipe de rapidement prendre en main la fabrication additive. À ce sujet, Ralf Alwani explique : « Nous voulions donner à des personnes comme nous, qui ne sont pas des experts en fabrication avancée, la possibilité de participer au processus, de la conception à la création.” Derrière ce projet, l’idée était de créer un océan flottant “d’orbes” imprimées en 3D illuminant le lieu. Une manière de rappeler l’héritage maritime typique de la région et d’offrir aux habitants et touristes un décor orignal. 

impression 3D Belfast

Crédits photo : Urban Scale Interventions

Le processus d’impression 3D des orbes

En ce qui concerne la phase de conception, l’équipe a rapidement cerné les avantages des logiciels de CAO. Ils leur ont permis d’essayer différentes options, d’adapter les dimensions des pièces mais aussi de limiter le risque d’erreur humaine. Greg Edwards, directeur artistique du projet, explique : « C’était un tout nouveau processus de conception organique pour nous. Nous avons pu littéralement faire passer ces objets de la planche à dessin à la rue« . Au total, 43 orbes de 3 tailles différentes ont été conçues grâce aux imprimantes 3D Ultimaker S5, acquises par l’intermédiaire du distributeur 3DGBIRE. Cependant, avec un volume d’impression de 330 x 240 x 300 mm, l’Ultimaker S5 ne pouvait pas imprimer entièrement les orbes et il a fallu procéder par sections. Au final, 450 pièces ont été fabriquées avant d’être assemblées. 

À propos des matériaux utilisés, l’équipe de l’USI a clairement exprimé son désir de réduire au maximum l’impact environnemental. C’est pourquoi, les fabricants se sont tournés vers le PETG translucide de Filamentive, un filament fabriqué à partir de 89 % de matériaux recyclés et enroulé sur une bobine en carton. En outre, pour chaque kilo de matériau vendu, Filamentive s’est engagé à planter des arbres pour compenser au moins 1 kg de CO2. Grâce à ce matériau translucide, les ampoules à l’intérieur de chaque sphère changent de couleur et s’adaptent au paysage. Si ces luminaires ont permis de rendre le lieu plus esthétique, ils ont surtout redonné vie à l’industrie hôtelière du secteur, l’un des domaines les plus touchés par la pandémie. 

Que pensez-vous de l’initiative de l’Urban Scale Interventions ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous pensez dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks