menu

Plus de 750 projets d’impression 3D en un an pour Top Office

Publié le 22 mai 2014 par 3Dnatives

En mai 2013, la chaîne Top Office, spécialisée en fourniture et matériel de bureau, était la première à lancer un service d’impression 3D en magasin en collaboration avec la startup française CKAB, distributeur des imprimantes 3D MakerBot. Un an après le lancement de ce service innovant, Top Office dévoile un premier bilan.

Proposé dans 6 magasins en France et 8 d’ici juin, le service rencontre très vite un vif succès auprès des entreprises et plus de 750 prototypes ont déjà été imprimés depuis le début du projet. La tendance ne faiblit pas en 2014 puisque les points de vente équipés dénombrent une moyenne de 5 objets imprimés en 3D chaque semaine.

Raphaël Vanneste, directeur général de Top Office, dresse le bilan

Raphaël Vanneste, directeur général de Top Office, dresse le bilan

« Dès le départ, nous avons pris conscience du potentiel de cette technologie pour les professionnels et les particuliers. En effet, un certain nombre de clients exprimaient des besoins en prototypages, mais nous avons vite constaté que l’usage n’était pas suffisamment démocratisé. D’une part, les volumes d’impression ne sont pas suffisants pour justifier l’achat d’une machine avoisinant les 1000€, d’autre part il existe un besoin fort d’accompagnement. Il nous a donc semblé important d’offrir un service 3D à la carte. En quelques semaines, nous avons réussi à lancer ce projet en mai 2013, accompagné par une start-up française CKAB qui commercialisait la marque leader Makerbot sur les imprimantes 3D»  explique Raphaël Vanneste, Directeur Général de Top Office.

Top Office indique que 90% des demandes d’impression concernent les professionnels. Des entrepreneurs qui utilisent la 3D pour réaliser notamment des prototypes leur permettant de présenter des projets plus réalistes ou encore de valider un objet avant sa production en masse.

Un service très intéressant et utile comme en témoigne Nicolas Retout, Ingénieur travaux principal chez Norpac filiale Nord de Bouygues construction, « Nous avons fait appel au service 3D de Top Office dans le cadre du chantier AFL Pentania sur lequel nous posons des robinets anti-gel en façade du bâtiment. Sur ce projet, nous avons deux modes constructifs, l’un en mur béton et isolant, l’autre en mur ossature bois. Dans ce dernier cas, l’épaisseur du mur est inférieure à la longueur du robinet et le raccord de celui-ci est visible à l’intérieur du logement. Comme ce type de robinet n’existe pas en taille inférieure, il a fallu que nous trouvions une solution qui permette de déplacer le raccord dans l’épaisseur du mur. Nous avons donc dessiné une cale plus épaisse afin d’obtenir une finition parfaite » poursuit-il.

L’enseigne proposera prochainement un service clé en main qui permettra aux clients de profiter du service sans avoir à produire de fichiers spécifiques, grâce à un designer de l’équipe Top Office, qui se chargera de la création du fichier. De la poignée de réfrigérateur qui n’existe plus dans le commerce à l’attache de cabine de douche en passant par le cache pour l’appareil photo ou même les plans 3D de sa cuisine, les équipes de Top Office accompagnent chacun dans son projet.

La chaîne programme également d’inclure en magasin des scanners 3D pour numériser n’importe quel objet. « Le scanner permettra de simplifier l’impression 3D puisqu’il suffira de venir en magasin avec un objet, que nous scannerons et que nous imprimerons en 3D – ce qui est déjà le cas sur notre magasin de Lille Villeneuve d’Ascq» indique Raphaël Vanneste.
scan-27

article_topoffice3

Copyright Photo Challenges.fr / Top Office

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook et    [follow id= »3Dnatives » ]

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you