menu

Un nouveau procédé d’impression 3D en silicone

Publié le 30 septembre 2016 par
impression 3d silicone

Reconnu pour ses propriétés élastiques, sa résistance aux chocs et aux températures (aussi bien positives que négatives), le silicone devrait bientôt faire son arrivée sur le marché de l’impression 3D FDM. Basée à Cavaillon près d’Avignon, la société Sterne a ainsi développé un nouveau procédé permettant l’extrusion de filaments en silicone.

Spécialisée dans les silicones et les élastomères, notamment pour les secteurs de l’industrie et du médical, la firme a développé ce nouveau procédé pour faciliter la prise de décision de ses clients dans l’achat de moules pour la production de pièces en silicone. Imaginé principalement dans une optique de prototypage, cette innovation permettra de retrouver 100% des propriétés de résistance et d’allongement d’un produit fini injecté en silicone annonce Sterne.

impression 3d silicone

La société basée à Cavaillon souhaite proposer des prototypes plus réalistes à l’aide de ce procédé

Des prototypes plus proches de l’objet final

Jusqu’à présent, les acteurs industriels avaient recours à l’impression 3D de thermoplastiques classiques comme l’ABS ou le PLA qui, bien que visuellement similaires, n’offrent pas les mêmes propriétés que le silicone  « Beaucoup de clients se demandaient à quoi ressemblera leur pièce finale, le prototype plastique n’étant pas révélateur des propriétés mécaniques du silicone », explique Céline Laget, Directrice Général chez Sterne.

Le client disposera d’une idée précise de la résistance de la pièce en silicone qu’il souhaite acquérir. Sterne précise cependant que ce procédé d’impression ne vise pas à la fabrication en série de pièces en silicone mais trouvera tout son intérêt dans la confection de prototypes.

impression 3d silicone

Un procédé capable d’atteindre une précision verticale de 25 microns

Pour l’occasion, Sterne s’est associée à l’entreprise Momentive Performance Material afin de développer le nouveau procédé, qui aura nécessité près d’un an et demi de R&D. Il sera dévoilé de manière officielle lors du salon K2016, événement dédié aux professionnels de la plasturgie, du 19 au 26 octobre à Düsseldorf.

Une gamme de coloris variée

L’imprimante 3D FDM mise au point par Sterne proposera un volume d’impression maximal de 205 x 200 x 100 mm et une épaisseur de couche minimale de 0.25 mm. Le filament utilisé est un silicone qui réticule à 100% aux UV et d’une dureté de 30 ç 60 Shores A précise la firme. Plusieurs coloris seront disponibles dont le rouge, le noir, le vert, le jaune, mais aussi le phosphorescent ou le translucide.

Plus d’informations sur le site de Sterne ICI

Que pensez-vous de la possibilité d’imprimer en 3D en silicone ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. PATRICK CYPERS dit :

    bonjour , j’ai réalisé 2 piéces en 3D autocad , celles ci sont un moule avec un grand nombre de petites alvéoles qui représentent des formes de croquettes pour chats , sauriez vous me dire si c’est possible et ces plaques doivent résister
    à une température de 170° C si oui le fichier DWG suffit ou il faut des cotes??
    Bien à vous
    au plaisir de vous lire
    P Cypers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you