menu

L’impression 3D, un secteur qui devrait recruter dans les années à venir

Publié le 23 avril 2014 par Alex M.

Freelancer.com est une des premières plateformes digitales de mise en relation entre freelancer et petites entreprises. Avec plus de 10 millions d’utilisateurs, le site propose d’externaliser et de crowdsourcer des travaux et missions sur des domaines assez variés, allant du développement web à la rédaction de contenu, en passant par du design, du marketing web ou de la saisie de données.

Chaque trimestre, Freelancer.com publie une analyse des missions les plus demandées, dénommée « Fast 50 small business trends driving online employment » et permettant d’obtenir les principales tendances en terme d’emplois freelance. Pour la première fois, les données montrent une forte demande pour les missions liées à l’impression 3D et plus globalement les métiers de la 3D.

Des exemples de missions autour de l'impression 3D que l'on retrouve sur freelancer.com

Des exemples de missions autour de l’impression 3D que l’on retrouve sur freelancer.com

Au premier trimestre 2014, ce sont plus de 270 000 missions qui furent analysées sur les différents sites internationaux de Freelancer.com. En chiffres, les demandes de modélisation 3D ont progressé de 36%, celles de rendu 3D de 44% et celles d’animation 3D de 36%. L’analyse précise que ces missions viennent principalement d’acteurs de l’impression 3D, de bureaux d’études ou de cabinets d’architecte.

Les évolutions des types de missions entre Q4 2013 et Q1 2014

Les évolutions des types de missions entre Q4 2013 et Q1 2014

Même si les chiffres concernent uniquement l’emploi freelance, il s’agit d’un signe positif pour l’avenir de la filière. Alors que certains voient dans cette technologie la mort annoncée de nombreux métiers comme les prothésistes ou les artisans, l’impression 3D devrait à long terme déboucher sur la création de nouveaux emplois, dans des industries aussi diverses que l’aéronautique, l’automobile, mais aussi la joaillerie, le médical ou par l’intermédiaire de business innovants (comme Shapeways ou Sculpteo pour n’en citer que quelques uns). La France a tout intérêt a devenir un acteur de pointe sur ces sujets alors que l’impression 3D apparaît comme un réel défi de société dans les années à venir.

Photo © belekekin – Fotolia.com

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook et    [follow id= »3Dnatives » ]

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. th industries dit :

    waouh!
    merci pour le site, mais ce n’est pas simple de se placer au niveau prix en raison de tous les pays low cost qui y sont représentés.
    Il faut en plus parler anglais.
    Cependant, ça donne une bonne idée de la tendance effectivement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you