menu

L’impression 3D pour réaliser un projet architectural en argile

Publié le 9 septembre 2022 par Tom Comminge
impression 3D argile

Pour maintenir le niveau de production et de consommation de notre société actuelle, nous aurions besoin de près de deux planètes par an. Pour lutter contre ce problème, nous devons chercher des solutions alternatives plus durables. L’une d’entre elles pourrait être le projet architectural imprimé en 3D développé par un groupe d’étudiants et de professionnels de l’Institute for Advanced Architecture of Catalonia à Barcelone en Espagne.

Ils se sont concentrés sur la combinaison de la pratique traditionnelle de la construction en terre et de la technique innovante de la fabrication additive. Cela, afin de tirer le meilleur des deux procédés et de les réunir dans le projet. Pour réaliser cette structure, ils ont fait appel aux d’impression 3D de WASP et ont utilisé les logiciels Grasshopper, Rhinoceros 3D. Ils ont ainsi pu accomplir le projet TOVA. Il s’agit du premier prototype de maison en argile réalisé par fabrication additive en Amérique latine.

impression 3D argile

L’intérieur du projet en argile (crédits photo : Michelle Bzeik et Iaac)

L’impression 3D de la structure en argile

Le prototype est fabriqué avec des matériaux durables, à partir d’argile et d’eau extraites localement. En effet, tous les matériaux nécessaires à l’impression proviennent d’un périmètre ne dépassant pas 500 mètres autour du site. De plus, afin d’obtenir les proportions optimales de mélange des matériaux naturels pour l’impression, une étude sur la nature du sol a été réalisée. La composition finale sera ainsi utilisée pour l’empreinte des murs. Les géopolymères serviront pour la sous-structure et le bois pour le toit.

Le design proposé a été développé en seulement deux mois et contient différentes configurations structurelles dans le système de poutres du toit ainsi que dans la structure inhérente des murs en argile. Les murs sont conçus pour être renforcés par des assemblages en T et en L plutôt que par des lignes droites. L’espace intérieur fermé qui en résulte est habitable, résistant aux intempéries et adapté au climat grâce aux différentes interventions de conception. Et tout cela sur une surface de seulement 9 m2.   

Impression 3D argile

Plan du projet (crédits photo : Michelle Bezik et Iaac)

Le prototype a aussi pris en compte des stratégies de conception performantes, conçues au cours de discussions de deux semaines. Les étudiants y ont synthétisé les connaissances acquises pendant la phase de recherche pour développer les composants du prototype : ouvertures de lumière, flux d’air, ventilation des cavités murales, conductivité thermique, structure du toit , mobilier intégré, étanchéité et sous-structure du sol.   

L’objectif du projet, à savoir la conception et la construction communes d’un prototype de logement à l’échelle 1:1 d’un espace fermé, imprimé en 3D, composé d’argile, d’un toit en bois et étanche aux différentes conditions environnementales a ainsi été accompli avec succès. Pour ce faire, les étudiants ont participé à des ateliers qui ont permis de transmettre les connaissances nécessaires pendant la phase de recherche et de résumer le travail effectué.

Impression 3D argile

L’argile est un matériau capable de s’adapter à l’impression 3D (crédits photo : Michelle Bezik et Iaac)

Que pensez-vous de ce projet d’impression 3D en argile ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : Michelle Bezik et Iaac

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks