menu

Quel est le rôle de l’impression 3D en chirurgie orthopédique et traumatologique ?

Publié le 13 avril 2022 par Mélanie W.
impression 3D planification chirurgicale

L’utilisation de la fabrication additive dans la planification chirurgicale est de plus en plus courante dans les hôpitaux et les centres de santé spécialisés. En Espagne, un nouveau cas d’application a été développé par le médecin traumatologue Pierluigi Di Felice Ardente, spécialisé dans la chirurgie de l’épaule et des membres supérieurs. Aujourd’hui, l’impression 3D médicale est mise en œuvre dans les hôpitaux de Juaneda, dans les îles Baléares, pour la création de modèles osseux. Fort de son expérience antérieure en matière de modèles 3D, l’objectif est d’adopter cette méthode de fabrication pour rendre les opérations beaucoup plus sûres, plus simples et plus rapides.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises utilisent l’impression 3D pour créer des modèles destinés au secteur médical et dentaire. L’adoption croissante de cette technologie en médecine favorise également son intégration dans différents hôpitaux du monde – en France on pense particulièrement au CHU de Bordeaux ou encore au CHU de Brest. Comme en témoignent les retours d’expériences des professionnels de santé lors du salon ADDITIV médical, la fabrication additive est plus que jamais une méthode clé pour mieux comprendre certaines pathologies, accompagner les patients et former les médecines de demain. On s’envole cette fois-ci pour les îles Baléares, plus précisément aux hôpitaux Juaneda, qui ont adopté l’impression 3D pour développer des modèles d’os en vue d’opérations chirurgicales.

L’impression 3D permet de préparer les opérations chirurgicales afin de réduire le temps et les risques pendant l’intervention (crédits photo : Juaneda)

L’impression 3D pour la planification chirurgicale

L’un des points forts de la fabrication additive dans la planification chirurgicale est la réduction des coûts. En effet, le type d’implant requis est connu à l’avance. En outre, en étant en mesure de préparer l’opération, les médecins réduisent les risques potentiels et ont besoin de moins de temps pour réaliser l’opération. Le Dr Di Felice déclare : « Avec cette technologie, la précision est plus élevée qu’avec une procédure normale, et les avantages pour le patient sont donc substantiels. » Il assure également que la correspondance de la pièce imprimée en 3D avec l’os est très fiable.

Concernant la mise en œuvre de l’impression 3D, M. Di Felice déclare : « L’utilisation la plus fréquente que nous faisons aujourd’hui de cette technologie est dans le domaine des fractures. Nous aimons faire une impression en 3D de la fracture et, avant d’entrer dans la salle d’opération, nous reproduisons virtuellement la chirurgie que nous pratiquerons plus tard. » En bref, la fabrication additive permet aux hôpitaux Juaneda de réduire le temps d’intervention et garantit un meilleur résultat. En effet, les modèles osseux réalisés par impression 3D s’adaptent parfaitement à la surface osseuse et à l’anatomie du patient. Vous pouvez obtenir plus d’informations ICI.

Que pensez-vous de la place de l’impression 3D dans la planification chirurgicale ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks