menu

L’impression 3D pour les particuliers, un engouement chez les français?

Publié le 20 novembre 2018 par Mélanie R.
impression 3D particuliers

Alors que la fabrication additive continue de croître et de faire ses preuves auprès des professionnels, qu’en est-il de l’impression 3D chez les particuliers en France? C’est l’objet de l’enquête menée par la marque Reichelt electronik et OnePoll ; le cabinet d’études a interrogéé 1000 personnes résidant en France et ont constaté que 42% d’entre eux seraient prêts à investir dans une imprimante 3D. Un engouement croissant sur ce marché qui reste toutefois minime comparé à celui qu’on observe chez les industriels.

L’impression 3D n’a pas encore convaincue la majorité des particuliers et on est encore loin d’avoir des imprimantes 3D dans chaque maison d’ici 2019. Et pourtant, quelques études ont montré que la technologie pourrait nous faire économiser de l’argent ; les imprimantes 3D de bureau – aujourd’hui principalement FDM – nous permettraient en effet de créer quelques pièces pour notre maison, que ce soit des objets de décoration, des pièces détachées pour réparer de l’électroménager ou des appareils électroniques. Certains se lancent même dans la création de modèles 3D originaux pour faciliter le quotidien. On n’observe toutefois pas une tendance à la hausse; la majorité des particuliers ont entendu parler de l’impression 3D sans pour autant s’y intéresser davantage.

impression 3D particulier

Quelques résultats de l’enquête (crédits photo : OnePoll)

Pourtant, 42% des personnes interrogées seraient prêtes à investir dans une imprimante 3D ; on reste toutefois sur un petit budget puisque 41% d’entre eux dépenseraient maximum 500€ pour s’équiper. Cette limite de prix n’est pas bloquante en soit puisqu’il existe aujourd’hui de plus en plus de machines 3D accessibles. 31% des répondants affirment pouvoir investir entre 500 et 1000€ et 19% pourraient mettre entre 1000 et 2000€. Le budget reste donc un facteur clé dans la décision d’un consommateur final; beaucoup ne sont pas prêts à dépenser des milliers d’euros dans une machine qu’ils n’utiliseraient qu’occasionnellement. Car à l’inverse d’un industriel, le particulier allumera quelque fois son imprimante 3D, lorsqu’il aura un besoin très précis.

Si on se penche sur les usages de l’impression 3D chez un particulier, on constate qu’ils concernent principalement la fabrication d’objets de décoration (58%), de petites pièces pour réparer des objets existants (64%), de bijoux et accessoires (39%) et enfin la création de composants en tout genre pour l’automobile, l’électronique ou l’informatique (37%). La plupart affirment qu’ils se tourneront plus vers des modèles 3D déjà existants, sur des plateformes comme Cults par exemple, mais certains sont intéressés par la modélisation 3D à condition d’avoir un outil facile à prendre en main. Les personnes interrogées sont principalement intéressées par la possibilité de créer des formes originales et uniques ; cette personnalisation est important pour la plupart d’entre eux.

impression 3D particuliers

Enfin, on note un certain engouement pour l’impression 3D alimentaire avec 30% des personnes interrogées qui pourraient aujourd’hui tester des plats imprimés en 3D. Celles-ci seraient principalement enclines à goûter du chocolat imprimé en 3D (35%) mais aussi des confiseries (21%). On peut se dire que la technologie profite d’un effet « waouh » et qu’elle restera probablement à ce stade là dans les prochaines années.

Concernant la méthodologie de l’étude : il s’agit d’une étude quantitative réalisée par OnePoll, membre de l’association ESOMAR, entre le 5 et le 11 septembre 2018 auprès de 1000 participants de plus de 18 ans résidant en France.

Que pensez-vous de l’impression 3D chez les particuliers? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you