menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : offrez de l’impression 3D à Noël…

Publié le 29 novembre 2020 par Mélanie R.
impression 3D noël

Cette semaine, on vous fait découvrir la nouvelle campagne publicitaire du fabricant français Dagoma : elle suggère d’offrir de l’impression 3D à Noël. Une imprimante permet en effet de créer ce qu’on veut, quel que soit notre âge. On est ainsi sûr de faire plaisir ! On vous propose également de revoir notre dernier webinaire dédié à la fabrication additive couleur. Enfin, nous irons faire un tour dans une boutique canadienne qui imprime en 3D tous les produits qu’elle vend, des éléments de décoration à des bijoux : elle est ainsi plus respectueuse de l’environnement grâce à une fabrication locale et recyclable. On vous souhaite en tout cas un très bon dimanche à tous !

TOP 1 : De l’impression 3D pour Noël : Le fabricant français Dagoma a récemment lancé une campagne publicitaire pour les fêtes de fin d’années. Son objectif ? Montrer qu’une imprimante 3D est le cadeau parfait, quel que soit votre âge, votre connaissance du secteur, vos compétences. C’est en effet une solution qui permettra d’imaginer n’importe quel objet, n’importe quelle forme plus ou moins complexe, bref, un outil qui va libérer votre créativité. Ainsi, vous êtes sûrs de ne pas vous tromper ! On vous invite d’ailleurs à aller voir les centaines de modèles qui existent aujourd’hui sur le marché :

TOP 2 : Comment donner de la couleur à vos créations ? Cette semaine, nous avons eu la chance de discuter avec Dassault Systèmes et ERM Fab&Test sur l’utilisation de la couleur en fabrication additive. Lors d’un webinaire dédié, nos deux experts sont revenus sur la façon dont on peut aujourd’hui donner de la couleur à nos impressions. Qu’est-ce que cela implique pour le designer ? Est-ce que cela change le procédé de fabrication ? Quels sont les coûts associés ? Les étapes de post-traitement ? On vous invite à regarder le replay ci-dessous qui vous donnera toutes les clés pour vous lancer dans l’impression 3D couleur !

TOP 3 : La fabrication additive prend son envol : Relativity Space est une entreprise américaine qui fabrique des fusées grâce à la fabrication additive métal. Cette semaine, elle a annoncé avoir levé 500 millions de dollars, un investissement qui devrait permettre à la jeune pousse d’accélérer la production de fusées imprimées en 3D – l’objectif étant de fabriquer de plus en plus de pièces via ses machines métal. Dans la vidéo ci-dessous, David Lemire, le directeur de l’équipe d’ingénieurs de l’entreprise, nous explique comment ils font pour concevoir, construire, analyser et tester toutes les nos structures primaires et secondaires pour leur fusée de lancement. C’est en tout cas une aventure à suivre de près qui pourrait avoir un impact important sur la conquête de l’espace :

TOP 4 : Des aubes de turbine imprimées en 3D : Siemens et EOS ont travaillé ensemble pour réimaginer le design d’une aube de turbine pour la créer via la fabrication additive métal. Aujourd’hui, ils ont réussi à concevoir un composant plus performant tout en réduisant le délais de développement du produit de 75% et de production de 50%. L’aube imprimée en 3D serait capable de résister à 1 250°C et répondrait aux exigences liées au fonctionnement d’un moteur. Les équipes derrière le projet insistent surtout dans cette vidéo sur le changement de mentalité qu’il est important de faire à propos du design lui-même : il faut être plus flexible et utiliser les méthodes aujourd’hui à disposition. C’est une belle avancée pour le secteur de la fabrication additive !

TOP 5 : Des produits plus écologiques : Au Canada, une boutique baptisée The Rogerie a ouvert ses portes il y a quelques temps afin de proposer des produits 100% recyclés et imprimés en 3D. Bijoux, objets de décoration, verres à vin, tous les produits de la boutique ont été créés grâce à une machine FDM. Les gérants récupèrent leur matière première de fournisseurs locaux : ce sont des granulés issus du recyclage de pots de yaourt, de cadres de fenêtres, etc. Le plastique est ensuite transformé en filament via la machine de 3Devo puis extrudé sur une imprimante 3D Anycubic. Ils expliquent que le fait que leurs produits soient imprimés en 3D importe peu pour les consommateurs : ce qui est important est la démarche environnementale. En produisant localement, avec des matériaux locaux, l’empreinte environnementale est considérablement réduite et la recyclabilité a encore plus de valeur :

Et vous, allez-vous offrir de l’impression 3D à Noël ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you