menu

L’impression 3D révolutionne l’administration de médicaments grâce à des comprimés personnalisés

Publié le 23 mai 2024 par Carla C.

Des chercheurs du Centre de fabrication additive de l’université de Nottingham ont fait une avancée majeure dans les soins médicaux personnalisés grâce à une nouvelle technologie d’impression 3D: Multi-material Inkjet 3D printing (MM-IJ3DP). Cette innovation permettra de produire des comprimés contenant plusieurs médicaments, chacun libéré à des moments spécifiques. Dirigée par le Dr Yinfeng He du Centre de fabrication additive et le professeur Felicity Rose de la faculté de pharmacie, cette avancée promet de révolutionner le domaine pharmaceutique en créant des systèmes d’administration de médicaments hautement personnalisés avec précision, améliorant ainsi la gestion et l’administration des traitements médicamenteux.

L’innovation concerne le poly-ACMO, une nouvelle encre polymère soluble spécialement formulée pour un usage pharmaceutique. Ce matériau est composé de molécules qui se solidifient sous l’effet de la lumière UV, formant une structure soluble dans l’eau à l’intérieur du comprimé. Les scientifiques ont exploité l’impression 3D et les propriétés uniques du poly-ACMO pour concevoir des comprimés avec des doses de médicaments contrôlées et des taux de distribution adaptés. Cette avancée permet aux médecins de répondre plus efficacement aux besoins spécifiques de chaque patient et d’administrer les médicaments de manière plus contrôlée.

impresión 3d de medicamentos

Conception de tablettes avec la technologie MM-IJ3DP.

Cette approche offre des avantages supplémentaires. La structure interne du comprimé permet non seulement de contrôler avec précision la vitesse de libération des médicaments, mais aussi d’imprimer plusieurs médicaments dans un seul comprimé, simplifiant ainsi les schémas thérapeutiques complexes en une dose unique. Cette technologie est particulièrement bénéfique pour les patients ayant des horaires de prise de médicaments compliqués. En effet, l’administration de multiples médicaments peut être déroutante et difficile, obligeant les patients à prendre plusieurs pilules à différents moments de la journée. La méthode d’impression MM-IJ3DP simplifierait donc ce processus en combinant plusieurs médicaments en un seul comprimé, conçu pour libérer chaque composant au moment opportun.

Yinfeng He, professeur adjoint au centre de fabrication additive de l’École d’ingénieurs, a souligné les avantages de cette innovation en déclarant : « Cette avancée est extrêmement prometteuse pour le développement de médicaments personnalisés. Non seulement elle met en lumière le potentiel de l’impression 3D pour transformer l’administration des médicaments, mais elle ouvre également de nouvelles perspectives pour la prochaine génération de traitements personnalisés. »

Bien que la technologie MM-IJ3DP ait démontré un grand potentiel, des défis subsistent. Actuellement, les efforts se concentrent sur le développement de formulations avec davantage d’encres pour accommoder une plus large gamme de médicaments. L’équipe de recherche est convaincue que l’application de cette technologie s’étendra et s’améliorera rapidement. Pour le moment, le MM-IJ3DP peut imprimer simultanément jusqu’à 56 médicaments différents. Sa capacité à créer des solutions pharmaceutiques personnalisées pourrait inaugurer une nouvelle ère dans les soins de santé, où les traitements sont aussi uniques que les patients. Felicity Rose, professeur à l’école de pharmacie de l’université de Nottingham, a ajouté :

L’avenir des médicaments sur ordonnance repose sur une approche personnalisée, et nous sommes conscients qu’au Royaume-Uni seulement, jusqu’à 50 % des individus ne respectent pas correctement leur traitement médicamenteux, entraînant une détérioration de leur santé avec des maladies mal contrôlées ou non traitées. La possibilité de prendre un seul comprimé pour plusieurs médicaments à différents moments simplifierait considérablement la gestion des traitements. Cette recherche marque ainsi une étape passionnante dans cette direction.

Que pensez-vous de la technologie MM-IJ3DP pour l’impression de médicaments ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits de toutes les photos : University of Nottingham

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks