menu

Les applications de l’impression 3D au service du handicap

Publié le 13 janvier 2022 par Mélanie W.

Grâce à l’impression 3D, le quotidien de plusieurs personnes en situation de handicap a été amélioré. Elle permet de créer des objets et des services à l’utilisation simple et adaptée au handicap : fauteuils roulants personnalisés, prothèses, supports éducatifs, etc. Avoir recours à la fabrication additive permet surtout de personnaliser facilement chaque dispositif à son utilisateur et ce, plus rapidement et à moindre coût. Dans certains cas, elle vient ajouter une composante esthétique importante, changeant le regard que nous pouvons porter sur le handicap. On pense par exemple aux prothèses pour enfants réalisées à l’effigie leur super héros préféré ou encore à des emboîtures plus colorées, très détaillées et légères. Dans d’autres cas, la fabrication additive apportera plus de confort et soulagera la personne en question. Vous l’aurez compris, les applications de l’impression 3D au service du handicap sont de plus en plus nombreuses et nous vous proposons de revenir sur quelques dispositifs innovants !

Les prothèses imprimées en 3D

Les projets combinant impression 3D et prothèses sur mesure sont de plus en plus nombreux ; il faut dire aussi que les technologies 3D permettent la conception à la demande de dispositifs moins chers et personnalisés, le tout plus rapidement. Grâce à la démocratisation du procédé FDM, de plus en plus d’associations, d’entreprises et de communautés proposent des prothèses imprimées en 3D. On pense à e-NABLE qui regroupe des makers du monde entier : ils impriment en 3D des prothèses de main gratuitement pour les personnes dans le besoin, le plus souvent pour des enfants.

Crédits photo : J. PACHOUD/AFP

Des entreprises comme UNYQ en ont fait un business : l’américain propose en effet des emboîtures pour prothèse, pour les personnes amputées des membres supérieurs et inférieurs. L’appareil orthopédique a alors une esthétique unique. Chaque solution est créée sur-mesure, selon les goûts de son porteur, le tout en seulement trois semaines. Nous pouvons également citer Unlimited Tomorrow et ses prothèses ultra-réalistes, Open Bionics et son Hero Arm, ou encore Exoneo et ses prothèses de pied. Vous l’aurez compris, les projets sont nombreux !

Crédits photo : Unlimited Tomorrow

Une prothèse oculaire imprimée en 3D

En 2021, le Moorfields Eye Hospital, spécialisé dans les maladies oculaires, a réalisé une prouesse. Les médecins ont posé la première prothèse oculaire imprimée en 3D sur le patient Steve Verze. Celle-ci est le fruit de recherches menées par le Moorfields Eye Hospital et l’UCL Institute of Ophthalmology et Fraunhofer. Après quatre ans de développement, le succès est au rendez-vous : l’œil du patient est scanné en seulement 2,4 secondes et la prothèse oculaire est imprimée en 3D à l’aide d’une machine de Fit AG. Lorsqu’on l’interroge, Steve Verze explique que cette prothèse lui donne à nouveau confiance en lui et qu’il a attendu ce moment pendant près de 20 ans. Un exemple qui démontre comment les technologies 3D sont en mesure de réduire considérablement les délais d’attente pour la fabrication de prothèses oculaires.

Des cartes imprimées en 3D pour les malvoyants

L’impression 3D vient ici en aide aux malvoyants en créant des cartes tactiles capables de reproduire des lieux et des itinéraires. Au fil des ans, divers projets de ce type ont été développés, comme See3D, et le dernier en date vient d’Italie. L’hôpital S. Alessio Margherita di Savoia, en collaboration avec 3DItaly, a conçu une maquette tactile pour les aveugles et les malvoyants, qui sera placée à l’entrée de l’hôpital Spallanzani à Rome pour guider les patients vers le centre de vaccination COVID-19. Le modèle a été imprimé avec une imprimante Ultimaker S5 Pro Bundle, et se compose de formes volumétriques, de texte en braille et de couleurs vives faciles à identifier pour les malvoyants. Parmi les applications destinées aux malvoyants, on retrouve également le projet de la startup française FeelObject, qui a créé Virtuoz, une carte tactile interactive imprimée en 3D. Le plan est conçu pour représenter l’intérieur d’un bâtiment ou d’une maison avec des informations sonores et des symboles correspondant à des points de repère (sortie de secours, toilettes, etc.).

impression 3D et handicap

La carte imprimée en 3D à l’hôpital Spallanzani de Rome. (Crédits photo : 3Ditaly)

TypeCase, le clavier imprimé en 3D destiné aux malvoyants

Lorsqu’une personne est malvoyante et souffre d’un déficit visuel, écrire sur un clavier tactile de smartphone peut se révéler très compliqué. Pour pallier ce problème, Dougie Mann, diplômé en génie mécanique et conception de produits à l’Imperial College de Londres et du Royal College of Art, a développé une application innovante baptisée TypeCase. Il s’agit d’un clavier imprimé en 3D intégré dans la coque du téléphone portable, constitué de 5 touches au lieu de 50. Les touches sont situées sur les côtés du smartphone de telle sorte à ce qu’elles soient accessibles à chaque doigts de la main. Pour composer une lettre, un mot ou un caractère, il suffit de tapoter successivement sur chaque touche. Mais TypeCase ne sert pas seulement à écrire des messages, il permet également de les lire. En effet, l’utilisateur peut « sentir » le texte, en utilisant le même code, avec de petites vibrations dans chacun de ses doigts. Cet outil, qui se veut innovant et surtout intuitif, constitue une bonne alternative aux claviers classiques pour les personnes malvoyantes. 

Des véhicules sur mesure pour les personnes handicapées 

L’entreprise allemande Paravan GmbH s’est donnée pour mission d’adapter les véhicules aux besoins des conducteurs. Pour venir en aide aux personnes souffrant d’handicap, Paravan propose des fauteuils roulants électriques spéciaux et procède à des transformations sur les véhicules automobiles. Pour que les dimensions spécifiques du client puissent être mesurées, l’entreprise mise sur la numérisation 3D. L’entreprise utilise un Go!SCAN SPARK de Creaform3D pour déterminer la position assise optimale du conducteur pour l’utilisation de différents outils (direction et accélérateur-frein) dans le véhicule. Auparavant, tous les réglages sur le véhicule du client devaient être effectués manuellement avec le client. Grâce au scanner 3D, de nombreux ajustements peuvent désormais être effectués à l’avance, ce qui permet de gagner beaucoup de temps dans le processus. 

impression 3D et handicap

Crédits photo : Paravan GmbH

Sonova crée des appareils auditifs personnalisés

Sonova mise également sur l’impression 3D pour développer des solutions pour les personnes handicapées. Plus précisément, ils développent des appareils auditifs intra-auriculaires et contours d’oreille personnalisés, adaptés aux besoins de chaque patient. Dans ce type d’application, il est primordial que la forme du boîtier soit parfaitement adaptée au conduit auditif de l’utilisateur ainsi qu’au degré de perte auditive. Pour le concevoir, le moule du conduit auditif est d’abord créé à la main, puis le dessin est numérisé. Il est ensuite adapté à la forme correspondante avant d’être envoyé à l’imprimante 3D. Au cours du processus de fabrication, on utilise une résine acrylique photopolymérisable qui, couche par couche, façonne le boîtier de l’appareil auditif.

Crédits photo : Sonova

IKEA et la gamme ThisAble

Depuis quelques années, Ikea, le géant de l’ameublement, propose une gamme de produits baptisée ThisAble. Elle est notamment composée d’extensions de meubles imprimées en 3D qui peuvent être fixées à des armoires, des canapés ou bien des rideaux de douche pour faciliter le quotidien des personnes handicapées. Les fichiers 3D des extensions sont disponibles en ligne et peuvent être téléchargés gratuitement. Les modèles sont de plus en plus nombreux, car la gamme est en constante évolution, et conçus pour les adultes et les enfants. Il est par exemple possible d’imprimer en 3D une extension pour soulever le canapé, s’asseoir et se lever plus facilement, mais aussi des protections de fenêtres et de vitres pour éviter les dommages causés par l’impact d’un fauteuil roulant. Vous pouvez retrouver tous les modèles ICI.

L’impression 3D au service des animaux

Enfin, nous ne pouvions pas clore ce classement sans mentionner les animaux ayant bénéficié de l’impression 3D pour améliorer leur quotidien. En effet, ces dernières années, nous avons vu de nombreux cas où certains animaux ont eu besoin d’une prothèse, d’une orthèse ou d’un implant pour s’adapter à leur corps et retrouver leur mobilité. À l’image de Bionic Pets, Wizard of Paws ou la société DiveDesign, plusieurs entreprises offrent aux animaux des dispositifs médicaux adaptés à leurs besoins grâce à la fabrication additive et sa capacité à concevoir des outils personnalisés et sur mesure. 

impression 3D et handicap

Quelle est l’application qui vous interpelle le plus ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks