menu

Bugatti présente la Divo qui intègre des pièces imprimées en 3D

Publié le 29 août 2018 par Mélanie R.
impression 3D et bugatti

Le constructeur automobile de luxe français Bugatti a récemment révélé sa dernière voiture de course, baptisée Divo. Une de ses caractéristiques est qu’elle est composée de pièces imprimées en 3D, notamment ses feux arrières et sa calandre. Elle a été présentée en Californie lors de l’évènement The Quail Motorsports Gathering.

En matière de fabrication additive, Bugatti a déjà montré des résultats très prometteurs. Il y a quelques mois, la marque de luxe présentait un des plus grands étriers de frein imprimés en 3D à partir de titane. Elle avait réussi à réduire de 40% le poids final de cette pièce. C’est donc sans grande surprise que le constructeur continue d’utiliser l’impression 3D pour produire certains composants de ses voitures de luxe; la Divo n’y échappe pas.

impression 3D et bugatti
La Bugatti Divo

Nommée après Albert Divo, un pilote de course français du Grand Prix, la voiture de course est composée de 44 pièces imprimées en 3D qui forment les feux arrières, placés en dessous de l’aileron très fin. Le constructeur n’en dit pas plus sur la technologie d’impression 3D utilisée mais il affirme que celle-ci lui aura permis de créer une forme plus complexe, insistant sur l’esthétique finale du véhicule. Une initiative qui fait écho à celle d’Audi qui avait imprimé en 3D les cabochons de ses feux arrières.

Une esthétique qui est clé selon le constructeur français. Il explique qu’au niveau du bord extérieur de la grille arrière, les ailettes deviennent plus larges, ce qui crée une lumière plus intense; cependant, vers le centre du véhicule, l’aileron est plus fin atténuant progressivement la lumière. Cette conception serait utilisée pour reconnaître tout de suite la Divo de l’arrière. De plus, les lumières affichent un dégradé de deux couleurs pour souligner l’aérodynamique du véhicule.

impression 3D et bugatti
Les pièces qui composent les feux arrières ont été imprimées en 3D

Stephan Winkelmann ajoute : Aujourd’hui, une Bugatti moderne représente un équilibre parfait entre haute performance, dynamisme et confort de luxe. Grâce à nos compétences, nous avons modifié cet équilibre dans le cas de la Divo afin d’offrir au monde davantage de sensations et d’émotions.”

La Divo est dotée de trois éléments clés des autres voitures classiques de la marque Bugatti: la calandre en forme de fer à cheval, la signature typique sur le côté du véhicule et l’aileron caractéristique qui définit l’axe longitudinal de la voiture quand vue du dessus. Le Directeur du design chez Bugatti, Achim Anscheidt, explique en effet que leur “objectif était de développer un véhicule assez différent de la Chiron mais immédiatement reconnaissable comme une Bugatti.”

impression 3D et bugatti

L’impression 3D aura donc contribué à cet objectif tout en améliorant la performance finale de la voiture. Une nouvelle preuve de l’avantage d’utiliser la fabrication additive dans le secteur automobile. Disponibles à partir de 5 millions d’euros, les 40 modèles présentés à l’événement ont tous été vendus en quelques heures. Retrouvez plus d’informations dans la vidéo ci-dessous :

Que pensez-vous de l’utilisation de la fabrication additive dans le secteur automobile? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK