menu

Pourquoi l’impression 3D est elle écologique ?

Publié le 15 avril 2013 par 3Dnatives

L’impressions 3D va être un moyen pour produire des objets, dans un premier temps en plastique, à domicile et localement. En quoi est ce plus écologique me direz vous ?

Fin de la production de masse

Le plus grand avantage environnemental de cette technologie est qu’elle pourrait permettre d’éliminer la production de masse. Actuellement, la production est dictée par des économies d’échelle, c’est à dire produire en grande quantité le même objet afin d’obtenir un coût unitaire faible du à l’amortissement des machines par exemple. Malheureusement, les économies d’échelle encouragent la consommation de masse et nécessite une demande importante pour rester à flo et de la croissance (denrée rare dans les pays développé).

L’impression 3D permet à une personne de créer un objet unique avec la même accessibilité et commodité habituellement réservé aux installations de fabrication massives. Elle ne nécessite plus l’expédition des produits sur des distances importantes afin d’avoir accès à des mains d’oeuvre moins chères (et entre nous souvent non éthique, travail des enfants… ). Il suffira de cliquer sur  »imprimer »et l’objet sera fabriqué dans votre appartement en quelques minutes.

L’accès à l’énergie renouvelable

impression-3D_eolienneIl y a des raisons de croire que les imprimantes 3D pourraient aussi réduire la dépendance aux energies fossiles des pays riches mais aussi pauvres. En effet les imprimantes 3D permettent la fabrication rapide d’à peu près n’importe quoi (en tout cas bientôt), il y a donc beaucoup de raisons de croire que des imprimantes appartenant à des communautés pourraient bientôt être utilisées pour créer des panneaux solaires ou encore des éoliennes pour des villages reculés. Ces technologies sont relativement chères lorsqu’elles sont achetées toutes faites, mais avec la possibilité d’imprimer leurs propres materiels, sans investissement important pourraient permettre à ces habitants d’en profiter.

Réparation, recyclage, amélioration

Contrairement à nos ancêtres, la plupart des gens aujourd’hui n’ont pas les compétences pour faire les réparations même les plus simples (Changer une batterie de voiture…). Mon grand-père trouvait toujours des solutions ou des modifications pour réparer le mobilier, la plomberie et même la mécanique tandis que pour notre génération, il suffit de chercher sur internet le numéro du magasin de meubles le plus proche ou un plombier. Avec la possibilité de faire à peu près n’importe quoi en utilisant une imprimante 3D nous aurons de nouveau la possibilité de faire les réparations et les améliorations de nos objets. Vous avez cassé la tige de vos lunettes? il vous suffira de télécharger le plan de vos lunettes sur internet, de séléctionner la tige et d’appuyer sur  »imprimer ». Vous avez cassé le boitier de télécommande ? Imprimez en un nouveau. Votre fauteuil préféré est bancal ? Imprimer un nouveau pied pour l’égaliser. Il y a même des projets en cours pour l’impression 3D de vêtements, de l’électronique et des pièces de carrosserie de rechange.

Mais qu’en est-il de tout ce plastique ? Pour l’instant, la plupart des imprimantes 3D utilisent des filaments en plastique. Bien qu’il existe des filaments à base de céréales, le fait demeure que l’impression 3D va demander encore plus de plastique. Le Filabot, un dispositif de recyclage de plastique permettra de transformer la plupart des types de plastique en filament. Cela signifie qu’on pourra transformer les déchets plastiques en un matériau de construction. Imaginer pourvoir recycler vos bouteilles d’eau en plastique en de nouveaux objets utiles.

Je suis sur qu’avec les usages, d’autres avantages de l’impression 3D vont se révéler.

Pour rester informé abonnez vous à notre flux RSS ou pages Facebook ou Twitter

Les 2 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Yves dit :

    Tant mieux si ça peut aider à rendre une planète plus propre pour nos enfants. Li’déal serait qu’on puisse recycler à la maisons tout le plastique afin de de ré-imprimer dans la foulée. Ca, ça serait vraiment de l’inovation et un changement de consommation !!! Reste à voir ce que vont faire les Lobby….

  2. Steve dit :

    Ca fait réfléchir en effet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you