menu

L’impression 3D s’invite au dernier défilé Chanel

Publié le 8 juillet 2015 par Alex M.

Ce mardi, l’allemand préféré des français Karl Lagerfeld dévoilait la nouvelle collection Chanel au Grand Palais, transformé pour l’occasion en un casino d’un jour. L’occasion également de présenter des modèles haute-couture réalisés grâce… à l’impression 3D !

Le styliste, qui a rompu à plusieurs reprises par le passé avec les codes de la mode, continue d’innover et dévoilait hier une dizaine de modèles de l’emblématique tailleur Chanel réinventés grâce à l’impression 3D. Pour la première fois, le designer a eu recours à des imprimantes 3D SLS (pour Frittage Sélectif Laser) afin de concevoir les structures de la veste qui ont ensuite été recouvertes de tissus, de plumes, de broderies, de fleurs ou de perles.

article_lagerfeld

Karl Lagerfeld estime que l’impression 3D devrait être de plus en plus utilisé à l’avenir dans le domaine de la haute couture

« L’idée est de prendre la plus iconique des vestes du XXème siècle et d’en faire une version du XXIème siècle, qui aurait été techniquement inenvisageable à l’époque où elle est née, » confie Karl Lagerfeld à l’AFP.

Dans le domaine de la haute-couture, c’est la styliste Iris Van Herpen qui a été la première à s’essayer à l’impression 3D dès 2013, proposant plusieurs robes et accessoires aux formes complexes et inattendues. En juin 2013, c’est la somptueuse Dita Von Teese qui arborait une magnifique robe imprimée en 3D par la société Shapeways.

Le styliste Chanel explique comment le procédé « élargit la haute couture » et comment il pourrait être utilisé davantage dans le futur. « Ce qui permet à la haute-couture de survivre, c’est d’avancer avec son temps. Si elle reste comme une belle au bois dormant dans sa tour d’ivoire au fond de la forêt, vous pouvez l’oublier ».

« Les femmes qui achètent de la haute-couture aujourd’hui ne sont pas les bourgeois d’autrefois, ce sont des femmes jeunes et modernes » conclut le designer.

Photos Thibault Camus/AP/SIPA/AFP – Vidéo France Télévisions

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook Twitter Google+ ou LinkedIn

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] de la santé, une analyse à retrouver sous forme d’infographie ICI. Pendant ce temps là, Chanel utilisait des imprimantes 3D pour confectionner sa dernière collection haute-couture, tandis que la startup REIFY imaginait […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK