menu

L’impression 3D céramique, un marché à forte croissance

Publié le 3 octobre 2018 par Mélanie R.
impression 3D céramique

Le cabinet d’études américain SmarTech Publishing, spécialiste du marché de la fabrication additive industrielle, a publié son deuxième rapport sur le marché de l’impression 3D céramique. Celui-ci devrait générer $3,6 milliards de revenus dans le monde entier en 2028, notamment grâce à une forte augmentation de la production de pièces finies. L’étude américaine souligne aussi les défis que pose cette technologie, différents de ceux qu’impliquent l’impression 3D à base de plastique ou de métal.

Ces derniers temps, nous vous avons beaucoup parlé la fabrication additive métal, une technologie en plein boom qui annonce de belles perspectives de croissance. Et ce n’est pas la seule si on en croit ce rapport de SmarTech Publishing : l’impression 3D céramique afficherait des revenus globaux de $98 millions en 2018 contre $3,6 milliards prévus en 2028. Une croissance qui peut notamment s’expliquer par le lancement de nouvelles imprimantes 3D céramique comme la machine industrielle Ceramo One de Kwambio ou encore celle de 3D Potter.

impression 3D céramique

Des pièces en céramique imprimées sur la Ceramo One

Quelles prévisions pour l’impression 3D céramique?

Le second rapport du cabinet d’études sur l’impression 3D céramique nous donne un aperçu du marché professionnel et industriel et analyse toutes les technologies que ce soit par extrusion, projection de liant ou photopolymérisation; les matériaux – de l’argile traditionnel aux solutions plus techniques; les applications développés ainsi que les acteurs présents dans le monde. Il s’appuie sur des données des principaux fabricants comme Lithoz, le français 3D Ceram, Admatec, Prodways, Tethon 3D, 3D Systems, Kwambio, voxeljet, ExOne, HP, Johnson Matthey, Nanoe, XJet, etc. Des acteurs qui ont bien compris quelle complexité géométrique la fabrication additive pouvait apporter, un avantage clé pour la production de pièces en céramique. Ils l’utilisent principalement dans les secteurs de l’aérospatial, l’automobile, la marine, l’énergie, l’électronique, la médecine et le dentaire.

Selon les prévisions de SmarTech Publishing, l’adoption de l’impression 3D céramique devrait connaître un point d’inflexion un peu après 2025 car toutes les principales technologies développées arriveront à maturité et seront suffisamment présentes sur le marché pour assurer la production de pièces en série. Une réalité qui imiterait la fabrication additive métallique. L’étude précise que l’adoption de procédés comme le moulage par injection de céramique (CIM) ou encore le moulage par injection de métal (MIM) devrait entraîner une production encore plus élevée tout en réduisant les coûts de fabrication. Le schéma ci-dessous donne une idée plus précise de ces prévisions.

impression 3D céramique

Les prévisions de SmarTech Publishing

Le rapport présente une dernière prévision : les pièces imprimées en 3D donneront davantage de valeur à la céramique en tant que telle. L’impression 3D devrait créer de la valeur pour ce matériau. Retrouvez l’ensemble de l’étude ICI.

impression 3D céramique

On peut aussi imprimer avec de l’argile traditionnel

Que pensez-vous des prévisions du cabinet américain? L’impression 3D céramique pourra-t-elle servir à la production de masse? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

(crédits photo de couverture : Formlabs)

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK