menu

Comment l’impression 3D peut-elle aider les élèves dans leur apprentissage ?

Publié le 6 octobre 2021 par Mélanie W.
impression 3D apprentissage

Vous n’êtes pas sans savoir que la fabrication additive a fait beaucoup parler d’elle cette dernière année, apparaissant comme une réelle solution en temps de crise. Le secteur en a d’ailleurs profité pour poursuivre ses investissements – on a assisté à de nombreuses acquisitions et levées de fonds ces derniers mois. Des études de marché publiées cette année confirment cette idée générale : la fabrication additive se porte bien. Un des derniers rapports publiés concerne l’éducation et l’apprentissage à distance : réalisé par le fabricant MakerBot, celui-ci a pour objectif de comprendre le rôle que peuvent jouer les technologies 3D dans le quotidien des élèves, et plus particulièrement quelle a été leur influence lors du confinement, lorsque l’enseignement se faisait à la maison.

Récemment, l’intérêt pour l’enseignement de l’impression 3D dans les écoles a augmenté, en particulier pour les plus jeunes. Bien que de nombreuses entreprises souhaitent investir dans cette technologie, le manque de formation constitue une barrière importante à l’entrée. Commencer à enseigner les technologies d’impression 3D aux plus jeunes, en particulier dans les écoles secondaires et les établissements d’enseignement supérieur, favorisera la croissance future de la fabrication additive lorsque ces étudiants entreront sur le marché du travail. Dans cette seconde étude annuelle baptisée Trends in 3D Printing and STEAM Education, MakerBot a cherché à comprendre comment l’impression 3D est utilisée dans les salles de classe et comment elle a contribué à amplifier l’engagement et la collaboration des étudiants pour surmonter les difficultés liées à l’apprentissage à distance et virtuel.

L’impression 3D est utilisée dans les écoles à différents niveaux d’enseignement. L’enquête de MakerBot a révélé que la plupart des éducateurs interrogés travaillaient dans des écoles secondaires.

Impression 3D et apprentissage : un duo gagnant

Cela fait maintenant quelques années que le fabricant MakerBot s’intéresse au domaine de l’éducation, cherchant à promouvoir l’utilisation de l’impression 3D dans les écoles grâce à des machines accessibles et intuitives. L’entreprise a aussi développé un certain nombre de ressources pour les éducateurs, y compris un planificateur de programme d’impression 3D gratuit, des guides spécialisés, le tout sur leur site Web. Il n’est donc pas étonnant qu’il soit à l’origine de ce nouveau rapport. Le fabricant a interrogé plus de 1 000 professionnels de l’éducation (dans une variété de disciplines et dans plus de 60 pays) qui utilisent l’impression 3D dans le cadre de leurs cours. 75% d’entre eux affirment d’ailleurs avoir une à cinq imprimantes 3D dans leur établissement. Leur principale conclusion est que, malgré la fermeture des écoles au cours de l’année écoulée, ces éducateurs ont non seulement continué à utiliser l’impression 3D dans leurs cours, mais ont également constaté qu’elle contribuait à accroître l’engagement, un point particulièrement difficile pour de nombreux éducateurs et étudiants pendant la pandémie.

57 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles utilisaient l’impression 3D pour fabriquer des prototypes dans le cadre de projets d’apprentissage basés sur des problèmes, tandis que 36 % utilisaient des pièces imprimées en 3D pour des leçons spécifiques afin d’accroître l’engagement. Ce point est important car 48 % des personnes interrogées ont indiqué que le manque d’engagement des élèves était un obstacle majeur à l’apprentissage virtuel. Grâce à l’impression 3D, ces éducateurs ont pu susciter un plus grand intérêt pour les sujets abordés, car les élèves ont pu voir de leurs propres yeux comment leurs idées étaient mises en pratique. D’ailleurs, parmi les principales raisons qui poussent les enseignants à choisir l’impression, on retrouve le développement de la pensée créatrice (57 %), des compétences en matière de résolution de problèmes (50 %) et la capacité à transformer les idées en réalité (48 %).

Crédits photo : MakerBot

Nadav Goshen, PDG de MakerBot, conclut : « Depuis des années, nous voyons la puissance de l’impression 3D utilisée pour améliorer l’apprentissage et le développement des élèves en classe. À l’heure où les écoles cherchent à combler le déficit de compétences de la main-d’œuvre actuelle, il est de plus en plus important de développer l’esprit critique et la créativité des élèves en matière de résolution de problèmes. Au cours de l’année dernière, les éducateurs ont poussé l’impression 3D un peu plus loin, en étendant ses capacités pour soutenir l’enseignement à distance afin de maintenir les élèves au défi, en collaboration et, surtout, engagés. » Vous pouvez télécharger gratuitement le rapport complet ICI.

Que pensez-vous de l’utilisation de l’impression 3D dans l’apprentissage ?N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you