menu

#Startup3D : iFactory3D développe une imprimante 3D autonome dotée d’un tapis roulant

Publié le 14 décembre 2020 par Mélanie R.
iFactory3D

Jeune startup allemande, iFactory3D est un fabricant d’imprimantes 3D FDM de bureau qui a développé une machine assez particulière puisqu’elle intègre un tapis roulant comme plateau d’impression. Baptisée iFactory One, cette solution permettrait de créer des pièces de n’importe quelle longueur mais aussi de produire en série, sans interruption quelconque. La machine a fait ses débuts sur Kickstarter et a rencontré un franc succès avec plus 92 000€ récoltés en seulement une semaine ! Il faut dire qu’en plus de ce plateau original, elle est dotée d’un système qui permet de détecter les erreurs d’impression en temps réel : l’utilisateur peut suivre à distance le processus et éviter de perdre trop de temps. La startup iFactory3D espère en tout cas séduire un public d’amateurs avec un prix qui avoisine les 1 000€. Afin d’en savoir plus sur cette imprimante 3D, nous avons rencontré Artur Steffen, CEO de la startup.

3DN : Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre lien avec la fabrication additive ?

Bonjour, je m’appelle Artur Steffen et je suis la CEO de iFactory3D. Cela fait longtemps que j’ai découvert pour la première fois la fabrication additive et les dispositifs connexes. Mais avant de développer l’imprimante 3D iFactory One en 2018, rien dans ma vie n’avait été lié à cette sphère. Même si je dois dire que l’ensemble du processus de fabrication sous ses différentes formes n’était pas nouveau pour moi. J’avais déjà visité plusieurs usines européennes et j’ai eu l’occasion de me familiariser avec les flux de travail des entreprises et la façon dont sont fabriqués les différents équipements et pièces utilitaires. Ces compétences et ces connaissances m’ont aidé à élaborer un nouveau produit à fort potentiel qui, je l’espère, rendra possible l’évolution de l’industrie de l’impression 3D.

Les deux fondateurs de iFactory3D

3DN : Comment vous est venue l’idée de créer iFactory3D ?

La startup iFactory3D a été fondée en 2020 en collaboration avec mon partenaire commercial, l’inventeur et chimiste d’affaires allemand Martin Huber. Vous ne pouvez même pas imaginer l’enthousiasme de Martin ! Il est passionné par la création de nouvelles choses que la communauté peut trouver utiles. En ce qui concerne l’iFactory One, il y a quelques années, Martin était en train de développer son dernier appareil et il avait besoin de nombreuses pièces dont l’impression coûterait normalement environ 20 000 dollars. Étant une personne très pragmatique, Martin a décidé d’éviter de perdre du temps et de l’argent en imprimant lui-même ces pièces. Malheureusement, les choses ont dérapé et il a dû acheter tellement d’imprimantes 3D qu’il a fini par avoir une véritable ferme d’impression 3D. Cependant, ces appareils étaient trop difficiles à superviser et demandaient à Martin tout le temps et les efforts du monde. L’examen des ressources qu’il avait dépensées et des imperfections du marché de l’impression 3D lui a donné envie d’explorer de nouvelles opportunités et de nouvelles formes possibles d’amélioration des produits et des processus.

Tout cela a été à l’origine de notre solution clé. Depuis 2018, date à laquelle nous avons décidé de mettre nos idées en pratique, un travail constant a été effectué pour améliorer le prototype de l’imprimante 3D. Notre objectif était d’atteindre la perfection autant que possible. Finalement, à l’été 2020, iFactory3D a été créée, et en novembre 2020, l’iFactory One, la première imprimante 3D en forme de pyramide dotée d’un tapis roulant pouvant imprimer des objets de longueur infinie ou même créer une gamme de produits sans aucune intervention de l’utilisateur, a été présentée au public. Le projet a été lancé avec succès sur Kickstarter et a atteint son objectif de 100 000 euros en quelques jours seulement.

Crédits photo : iFactory3D

L’état actuel du marché de l’impression 3D montre que les imprimantes 3D sont parmi les machines les plus flexibles et les plus polyvalentes qui existent. Leurs caractéristiques permettent aux utilisateurs de fabriquer des objets étonnants et même d’imprimer eux-mêmes des imprimantes 3D. Grâce à ces appareils, les projets les plus incroyables peuvent prendre vie ! La technologie d’impression 3D est très prometteuse et permet de nombreuses applications dans plusieurs sphères de la vie humaine. Elle offre de grandes perspectives aux inventeurs et aux spécialistes de la création. Les solutions actuelles permettent de créer des choses jamais imaginées auparavant, d’une figurine amusante à une prothèse de bras. La nouvelle génération d’imprimantes 3D a un potentiel presque infini. Notre iFactory One en témoigne !

3DN : Pouvez-vous nous en dire plus sur les caractéristiques de votre imprimante 3D iFactory One ?

L’imprimante 3D iFactory One offre à ses utilisateurs un certain nombre d’avantages importants. Le premier est qu’elle est la première imprimante dotée d’un tapis roulant disponible et abordable pour le marché de masse. Elle est également utile aux professionnels de l’impression 3D, pour qui le temps est la ressource la plus précieuse, ainsi qu’aux étudiants, aux entrepreneurs, aux prestataires de soins de santé et au secteur de l’éducation.

Deuxièmement, son potentiel d’impression est illimité. La iFactory One est équipée d’un tapis roulant spécial (pas un plateau fixe standard), ce qui lui permet d’imprimer des objets de n’importe quelle longueur ou de produire une série de produits de manière similaire aux machines industrielles. Toutefois, contrairement aux équipements de fabrication qui coûtent des milliers de dollars, le coût de la iFactory One est inférieur à 1 000 dollars.

ifactory3D

La machine dispose d’un tapis roulant permettant la création de pièces en série (crédits photo : iFactory3D)

Un avantage énorme de l’iFactory One est sa capacité à fonctionner indépendamment de l’opérateur de la machine. Il n’est pas nécessaire de la surveiller constamment, ce qui signifie que l’imprimante peut être utilisée dans une production à grande échelle. Pour la toute première fois, le processus d’impression peut être contrôlé à distance grâce à une caméra HD intégrée. De plus, la iFactory One est la première imprimante 3D à intégrer un système de protection contre les erreurs d’impression appelé PrinterGUARD. Ce logiciel est capable d’analyser l’ensemble du processus d’impression et d’envoyer des notifications lorsque des objets sont imprimés avec succès ou lorsque des erreurs inattendues apparaissent.

Un autre avantage concerne l’assistance technique à distance basée sur le cloud. Un service en ligne régulier a été mis en place permettant aux utilisateurs de notre machine de nous joindre à tout moment s’ils ont des questions.

3DN : Quels sont les principaux avantages de votre imprimante 3D ?

Le temps est l’atout le plus précieux. Grâce aux commandes de contrôle à distance de la iFactory One et à son ensemble de fonctions d’assistance, vous n’avez pas besoin de passer des heures, des jours, voire des semaines à gérer le processus d’impression. Détendez-vous et profitez ! De plus, aujourd’hui, le travail à distance est de plus en plus courant et très populaire. De nombreux ingénieurs et autres professionnels peuvent utiliser la iFactory One directement depuis leur lieu de travail, partout dans le monde, pour créer les objets nécessaires en un clic.

L’extrudeur de la machine (crédits photo : iFactory3D)

3DN : Quels sont les matériaux d’impression 3D compatibles ?

Les matériaux d’impression 3D les plus couramment utilisés pour la iFactory One sont le PETG, le PLA, le PC, l’ASA, le nylon et le plastique ABS. Certains matériaux nécessitent une chambre fermée. Sachez que nous lancerons bientôt notre propre filament personnalisé de haute qualité.

3DN : Quelle est la cible principale de iFactory3D ?

Comme je l’ai déjà mentionné, notre produit s’adresse principalement aux amateurs d’impression 3D, aux inventeurs, aux ingénieurs, aux designers et aux passionnés. La conception et les caractéristiques de notre imprimante ont été développées pour répondre aux demandes des experts de différents domaines. Pour cette raison, iFactory3D fournit aux clients des mises à jour logicielles et améliore régulièrement les algorithmes de PrinterGUARD. En même temps, la iFactory One est une solution parfaite pour les utilisateurs non techniques qui n’ont jamais fait d’impression 3D auparavant, car elle leur permet d’apprendre l’impression 3D en angle par défaut, plutôt que de passer par l’approche d’impression cartésienne du découpage horizontal.

ifactory3D

La machine s’adresse principalement aux amateurs de l’impression 3D (crédits photo : iFactory3D)

3DN : Quels sont les futurs projets de iFactory3D ?

La réponse positive à notre imprimante 3D iFactory One a dépassé nos attentes. Nous n’allons certainement pas nous reposer sur nos lauriers. Plusieurs autres prototypes d’imprimantes sont actuellement en cours de conception et, en 2021, un certain nombre de nouvelles imprimantes dotées d’un tapis roulant seront présentées auprès de différentes catégories de clients. Nous pourrions également développer une gamme spéciale d’imprimantes 3D pour le secteur B2B, comme étape préalable au moulage par injection.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Le marché de l’impression 3D est encore en pleine évolution. La iFactory One n’est pas seulement un signe précoce du développement du paysage de la fabrication additive, mais une véritable fusion d’une imprimante avec un logiciel distinct enrichi par un écosystème basé sur le cloud. Nous pensons que ce progrès de la technologie d’impression 3D marquera le début d’une révolution sur le marché telle que nous n’en avons pas vu depuis au moins cinq ans. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur notre site ICI.

Que pensez-vous de la startup iFactory3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Ferdinand dit :

    Vivement un comparatif avec la Creality 3DPrintMill qui est vraiment semblable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you