menu

IEMAI et l’impression de polymères à grande échelle et à haute performance

Publié le 10 mai 2021 par Mélanie R.
IEMAI

Dans le secteur de la fabrication additive, la Chine n’est pas en reste. Classé cinquième dans le récent 3D Printing sentiment index publié par Ultimaker, le pays possède une grande majorité d’imprimantes 3D, avec un potentiel de croissance substantiel. L’impression 3D est également plus largement adoptée dans le pays, et nombreux sont ceux qui sont positifs quant à l’application de la technologie à l’avenir. Comme on peut s’y attendre, il existe sur ce marché de nombreux fabricants produisant différents types d’imprimantes, le procédé FDM étant l’un des plus populaires. Cependant, un fabricant chinois s’est fait remarquer pour ses avancées non seulement dans l’impression 3D à grande échelle, mais aussi dans l’utilisation de matériaux haute performance tels que le PEEK et le PEKK, utilisés principalement pour des applications industrielles. Il s’agit de l’entreprise IEMAI.

Alors que l’impression à grande échelle et l’utilisation de polymères haute performance ont pris de l’importance, notamment dans la fabrication additive industrielle, IEMAI a réussi à se faire une place grâce à ses machines innovantes. Vous connaissez peut-être leur MAGIC-HT-MAX, une imprimante compatible avec des matériaux techniques ; l’entreprise a développé d’autres solutions, notamment dans les domaines des matériaux fonctionnels haute température et haute performance et des imprimantes 3D à grande échelle. Revenons aujourd’hui sur deux de ces machines, l’une adaptée à l’impression 3D grand format et l’autre compatible avec des matériaux industriels.

IEMAI

La MAGIC-HT-PRO (à gauche) et la FAST JET 780 (à droite) (crédits photo : IEMAI)

MAGIC-HT-PRO

Issue de la gamme MAGIC-HT de IEMAI et conçue spécifiquement pour le PEEK, le PEKK, le PEI, le PPSU et autres polymères haute performance, la MAGIC-HT-PRO est l’une des machines de IEMAI qui utilise la technologie FFF. Bien qu’elle ne soit pas la plus grande de cette gamme, elle offre toutefois un volume d’impression généreux – 310 x 310 x 410 mm – surtout pour une machine compatible avec ce type de matériaux. Cependant, ce qui est particulièrement intéressant sur cette machine est sa température d’impression et de chambre élevée, 500°C et 120°C respectivement. Grâce à cette capacité de haute température ainsi qu’à son refroidissement liquide, elle peut créer des pièces détaillées résistantes à la chaleur. En outre, la machine est dotée d’un double extrudeur à refroidissement liquide à calibrage individuel. Elle est particulièrement adaptée à la conception de pièces d’ingénierie exigeantes.

FAST JET 780 de IEMAI

Bien qu’elle ne puisse pas être utilisée avec des polymères haute performance comme la gamme MAGIC-HT, la FAST JET 780 de IEMAI se distingue par sa grande taille et sa vitesse d’impression. Avec un volume d’impression de 1000 x 920 x 780 mm, l’imprimante est clairement adaptée à l’impression 3D industrielle grand format. Celle-ci peut servir divers objectifs, notamment permettre aux fabricants d’imprimer des objets plus grands en une seule pièce, éliminant ainsi les étapes s’assemblage et donc réduisant les délais de conception. Utilisant le procédé Fused Granular Fabrication (FGF), IEMAI mentionne sur son site web qu’elle est compatible avec la plupart des granulés plastiques disponibles sur le marché, notamment le PLA, le PETG, le CF-PLA, le TPU, le PA et bien d’autres encore. En outre, la machine présente une vitesse d’impression intéressante. Avec un taux d’extrusion maximal de 6 kg par heure, les utilisateurs peuvent imprimer de grands objets plus rapidement que prévu. Vous pouvez trouver plus d’informations sur les deux machines sur le site du fabricant ICI.

Que pensez-vous des deux imprimantes 3D de IEMAI ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you