menu

Sennheiser et Trumpf collaborent pour concevoir des écouteurs imprimés en 3D

Publié le 4 mars 2022 par Philippe G.

Pour concevoir des biens de consommation, les technologies 3D offrent aujourd’hui de nombreux avantages. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Sennheiser l’a bien compris. L’entreprise allemande, spécialisée dans la fabrication de microphones, casques, écouteurs et autres accessoires auditifs, a récemment présenté sa nouvelle paire d’écouteurs, contenant des composants imprimés en 3D. Baptisés IE 600, ces écouteurs seraient selon le fabricant, mais aussi d’après plusieurs revues spécialisées, destinés aux personnes audiophiles, c’est-à-dire exigeantes avec la qualité du son. Filaires, les IE 600 seront disponibles à partir du 8 mars prochain.  

Afin d’offrir aux utilisateurs une qualité du son hors du commun, Sennheiser s’est orienté vers la fabrication additive et la technologie de fusion laser sur lit de poudre du fabricant allemand Trumpf. Les IE 600 intègrent un transducteur imprimé en 3D à partir de zirconium, un matériau que l’on retrouve notamment chez la NASA dans le cadre de ses projets visant à fabriquer des rovers. Pour ceux qui ne savent pas, les transducteurs sont présents dans tous les casques et écouteurs et ont pour objectif de convertir un signal électrique en onde sonore à l’aide d’une membrane. Grâce à l’impression 3D, Sennheiser a alors été en mesure de proposer des composants audio de qualité, mais aussi esthétique. De plus, grâce aux matériaux utilisés, l’entreprise ajoute que le design ne sera pas altéré au fil du temps. 

Crédits photo : Sennheiser

La conception des IE 600

Si l’entreprise allemande a opté pour l’alliage de zirconium, c’est principalement en raison de sa forte résistance aux flexions et à la corrosion. De plus, l’usage de l’impression 3D a permis au zirconium de conserver toutes ses propriétés tout en concevant une pièce à la géométrie complexe. Cependant, comme vous vous en doutez, après l’impression de ce transducteur, une étape de post-traitement est nécessaire. Les acteurs du projets confient avoir procédé à un nettoyage approfondi, un polissage ainsi qu’un traitement de surface.

À travers cette application, la fabrication additive démontre à quel point son utilisation peut se révéler bénéfique dans la conception de biens de consommation. Grâce à la technologie, Sennheiser explique avoir réussi à allier qualité auditive, esthétique et confort, et ajoute que cette méthode de conception permet aux écouteurs IE 600 de reproduire tous les types de sons.

Que pensez-vous des écouteurs IE 600 ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous pensez dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks