menu

TOP 5 des vidéos : les idées reçues en fabrication additive…

Publié le 25 octobre 2020 par Mélanie R.
idées reçues fabrication additive

Cette semaine, on vous invite à découvrir quelles sont les trois principales idées reçues en fabrication additive et surtout, pourquoi elles sont fausses. Le marché est en effet plein de ressources et continue à évoluer chaque jour, offrant de belles perspectives à tous les professionnels et industriels du monde. On vous invite également à voir les coulisses de New Balance qui a misé sur la technologie résine de Formlabs afin de produire certaines parties de ses baskets plus agilement. Enfin, découvrez comment l’impression 3D bouleverse la construction avec deux cas d’applications très concrets. Bon dimanche à tous !

TOP 1 : Le laboratoire d’impression 3D de Decathlon : Le spécialiste français du sport, Decathlon, a misé sur la fabrication additive depuis quelques années maintenant afin d’accélérer le développement de ses produits et innover rapidement et facilement. Nous nous sommes rendus sur place, dans son premier concept de magasin du futur à Villeneuve d’Ascq, dans le nord de la France afin d’en savoir plus sur le ADDLAB, son laboratoire d’impression 3D. La marque a investi dans plusieurs imprimantes 3D, notamment dans la technologie HP Multi Jet Fusion qui lui permet de réaliser un large éventail d’applications, des prototypes pour les phases de conception, en passant par des pré-séries ou des pièces de SAV pour des univers variés comme le cyclisme ou les activités nautiques :

TOP 2 : Les idées reçues en fabrication additive : Le Centre Technique Industriel de la Plasturgie et des Composite revient sur trois idées reçues sur le marché de l’impression 3D. En effet, la plupart pense que ce procédé n’est pas présent dans les entreprises, qu’il souffre d’un manque de matériaux compatibles et que les pièces conçues ne sont pas fiables. Pourquoi ces trois points sont-ils erronés ? Stéphane Pelletreau, Technicien Fabrication Additive Métal et Polymère, revient sur chaque idée reçue en fabrication additive :

TOP 3 : Le bâtiment Sphère : En début de semaine, l’impression 3D d’un bâtiment en béton baptisé Sphère a commencé à Harfleur, en Normandie. Pendant 10 jours, un robot robotisé va déposer de la matière, couche par couche, afin d’ériger la structure finale qui servira d’accueil à une résidence. C’est la technologie de CyBe qui a été choisie par les partenaires du projet, une méthode qui leur permet de gagner du temps, de l’argent, d’utiliser moins de matériau (environ un tiers de béton en moins ici) et d’imaginer des formes plus complexes. La fabrication additive dans le secteur de la construction a une réelle carte à jouer. On vous laisse découvrir le chantier en l’état !

TOP 4 : New Balance et la fabrication additive : Le secteur de la chaussure utilise depuis maintenant quelques années l’impression 3D pour proposer des solutions personnalisées, plus confortables et plus adaptées à la morphologie de chaque personne. New Balance fait partie de ces acteurs qui ont investi dans des imprimantes 3D ; grâce à des machines Formlabs notamment, il peut concevoir les semelles de ses baskets, remplaçant la mousse traditionnelle qui composait la chaussure. Les deux partenaires ont travaillé ensemble au développement d’une résine capable d’offrir des propriétés similaires au matériau traditionnellement utilisé – on pense par exemple au rebond. On vous laisse découvrir le travail derrière une paire de basket New Balance :

TOP 5 : Construction et cellulose : Alors qu’une des idées reçues en fabrication additive est le manque de matériaux compatibles, ici, vous allez voir que c’est tout le contraire ! Dans le cadre d’un projet d’architecture, une équipe d’étudiants a imaginé une structure imprimée en 3D à partir de cellulose, ce biopolymère qui constitue la paroi des cellules végétales, y compris du bois. L’un des objectifs étaient de teste la durabilité d’une telle oeuvre et voir comment la fabrication additive pouvait répondre à des enjeux environnementaux précis. Les étudiants ont eu recours à un robot industriel qui a pu extruder la matière présentée sous forme de granulés :

Que pensez-vous des idées reçues en fabrication additive ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you