menu

HyO-Cups, les gobelets végétaux conçus grâce à l’impression 3D

Publié le 31 août 2018 par Mélanie R.

Et si vous pouviez créer des tasses à café à partir de légumes? C’est l’idée derrière ce projet mené par le studio de design Crème qui a fait pousser des courges dans des moules afin de fabriquer des gobelets biodégradables, baptisées HyO-Cups. Si on vous parle de cette initiative, c’est parce que les moules utilisés ont été imprimés en 3D. Son designer, Jun Aizaki affirme que ces gobelets pourraient être produits à grande échelle et devenir une alternative plus respectueuse de l’environnement comparé aux gobelets plastiques traditionnels.

Les courges sont des plantes à croissance rapide qui portent des fruits robustes chaque saison. Une fois séchés, la peau externe et les fibres internes des gourdes deviennent étanches. Ainsi, ces cultures sont utilisées depuis des siècles comme vases décoratifs ou récipients fonctionnels. Crème a adapté cette méthode pour créer ses propres gobelets compostables, en utilisant des moules imprimés en 3D sur mesure.

HyO-Cups

Concrètement, le studio commence par imprimer en 3D des moules selon la forme souhaitée pour l’objet final – ce moule s’emboîte en deux parties. Puis, la graine de courge est placée dedans et grandit à l’intérieur du moule. Une fois le fruit mûr, le moule est séparé et la courge sèche pour pouvoir donner l’aspect final du gobelet. Selon Jun, il faut compter 3 semaines pour que la courge donne des fruits, 3 semaines pour qu’elle mûrisse et 4 mois pour qu’elle sèche. Un processus qu’ils espèrent accélérer par la suite.

Jun explique qu’ils ont pu fabriquer tous les moules directement dans leur studio grâce à leur imprimante 3D FDM. Il affirme qu’il peut ainsi donner à la courge la forme qu’il veut et créer des gobelets biodégradables et originaux. Le studio de design fabrique également des petites carafes végétales. “Nous pouvons faire pousser des courges dans des formes personnalisables, telles que des gobelets et des carafes qui peuvent être compostés au lieu de polluer notre terre avec du plastique”, a déclaré le studio de design.

HyO-Cups
Les courges mûrissent directement dans les moules imprimés en 3D

Les designers soulignent que le processus de fabrication d’une tasse à base de papier typique produit plus de 100 grammes de dioxyde de carbone et que moins d’un pour cent sont recyclés après élimination. Les HyO-Cups seraient donc un moyen de réduire significativement ces déchets. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le site officiel de Crème et dans la vidéo ci-dessous :