menu

HP et GE Additive font désormais partie des plus gros vendeurs d’imprimantes 3D

Publié le 23 avril 2018 par Mélanie R.
hp et ge additive

Le cabinet d’études anglais, Context, a récemment dévoilé une étude sur les plus grands vendeurs d’imprimantes 3D industrielles en 2017. Le constat est sans appel : HP et GE Additive, la filiale de fabrication additive de General Electric, ont bouleversé le marché et entrent dans le top 5 des plus gros vendeurs de machines 3D industrielles.

En décembre 2016, General Electric rachetait la société Concept Laser; quelques mois plus tard, elle acquiert Arcam, affichant alors sa volonté d’accélérer le développement de la fabrication additive métal. L’entreprise a depuis investi des millions d’euros dans l’impression 3D et développé son imprimante 3D grand format de métal. Elle a ainsi gagné beaucoup de parts de marché au second semestre de 2017 – elles s’élèvent à 9% – générant alors $145 millions de revenus, soit 39% de plus par rapport à l’année dernière. GE Additive reste toutefois derrière les acteurs historiques Stratasys et EOS qui enregistrent respectivement $405,5 millions et $240,4 millions selon Context. Notons toutefois que Stratasys ne se positionne pas sur le même marché que GE Additive puisqu’il se concentre sur le marché de l’impression 3D polymère, même s’il a récemment annoncé sa volonté de développer une imprimante 3D métal.

hp et ge additive

La nouvelle machine de HP

HP quant à lui s’est spécialisée dans la fabrication additive de polymères avec sa technologie Multi Jet Fusion et ses ventes se seraient élevées à $97,3 millions selon l’étude anglaise, soit une croissance de 7760% par rapport à l’année précédente. Avec 6% des parts de marché, HP pourrait bien passer devant le géant 3D Systems grâce à son réseau de partenaires fort et les premiers retours d’expérience prometteurs et encourageants. Sa nouvelle gamme de machines pourrait aussi bouleverser le marché et placer le fabricant en haut du tableau.

« Sur l’ensemble de l’année, les leaders du marché de longue date, Stratasys et 3D Systems, ont vu leur chiffre d’affaires baisser légèrement tandis que GE Additive et HP ont connu une croissance important, aidant ainsi le segment industriel/professionnel à atteindre une croissance annuelle de 23%, explique Chris Connery, vice-président analyse globale chez Context. Le nombre d’imprimantes expédiées a également crû pour la première fois en trois ans; 11 453 imprimantes industrielles / professionnelles ont été expédiées en 2017, soit 5% de plus qu’en 2016.« 

Si on regarde le nombre d’unités expédiées, les leaders du marché en 2017 étaient Stratasys, 3D Systems, EnvisionTEC et EOS avec Carbon et HP à égalité à la cinquième place.

hp et ge additive

Une des imprimantes 3D de GE Additive

L’impression 3D de bureau

En termes de valeur, l’impression 3D de bureau est un marché bien inférieur à celui de la fabrication additive industrielle. Toutefois, elle représente 95% des ventes aujourd’hui en termes de volume, avec des imprimantes de moins en moins chères. Le marché est toujours mené par le fabricant XYZprinting qui n’a toutefois connu qu’une croissance de 1% en 2017 selon le cabinet Context. Il pourrait bien être rattrapé par Monoprice, mais surtout par Prusa Research, à l’origine de la célèbre imprimante 3D open source qui enregistre une croissance de 523%. Retrouvez l’ensemble de l’étude ici.

hp et ge additive

Le top 5 des vendeurs d’imprimantes 3D de bureau (tableau de Context)

Que pensez-vous de la croissance de HP et GE Additive? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you