menu

Drones et post-traitement : un duo gagnant

Publié le 1 juin 2022 par Philippe G.

Présente dans de nombreuses industries, la fabrication additive est notamment grandement utilisée dans la production de drones. Que ce soit pour des projets DIY ou des projets commerciaux à plus grande ampleur, les technologies 3D permettent de concevoir des drones localement, rapidement et personnalisés. Récemment, c’est Heliguy, une entreprise basée au Royaume-Uni spécialisée dans la fabrication et le pilotage de drones, qui a intégré l’impression 3D dans son processus de production. Avec elle, la société se montre plus flexible en matière de conception et propose des pièces esthétiques aux performances améliorées. 

Afin de parfaire son processus d’impression, Heliguy a également intégré des solutions de post-traitement. Plus précisément, la société a opté pour la machine M1 Basic d’AM Solutions. Imaginée pour lisser et polir la surface des pièces en métal et plastique imprimées en 3D, la solution offre de nombreuses possibilités à l’entreprise. Ross Embleton, concepteur principal de produits chez Heliguy, explique : « La machine M1 Basic d’AM Solutions ne se contente pas d’améliorer la surface de nos pièces imprimées en 3D, ce qui améliore à la fois leurs performances et leur aspect, mais elle a également contribué au développement de solutions innovantes pour les drones. En lissant et en polissant les pièces, elle nous permet également de créer une surface parfaite pour la peinture ou la teinture, ce qui est un autre élément important pour améliorer l’esthétique. De manière cruciale, le M1 Basic est une machine très polyvalente, qui nous permet de travailler avec un plus grand écosystème de matériaux afin d’élargir notre offre de produits et de véritablement conserver notre fabrication en interne. »

La solution M1 Basic. (Crédits photo : AM Solutions)

Les bénéfices du post-traitement

L’un des points forts de la machine d’AM Solutions réside dans sa capacité à traiter simultanément plusieurs pièces. Et grâce aux chambres de traitement distinctes, plusieurs matériaux peuvent être pris en charge en même temps. De plus, afin de minimiser les risques d’erreurs, la solution intègre un logiciel complet et facile à utiliser, permettant de stocker des programmes de post-traitement et de les répéter autant de fois que nécessaire. De cette manière, les opérateurs peuvent automatiser leur processus de production et accroître le nombre de pièces fabriquées. 

Colin Spellacy, responsable des ventes chez AM Solutions UK, conclut : « La fabrication additive démocratise et localise véritablement la production pour les fabricants et, à ce titre, ouvre d’énormes possibilités pour les entreprises en expansion comme Heliguy. Dans le domaine du post-traitement des pièces de FA, la technologie de post-traitement 3D d’AM Solutions offre une gamme de processus et de machines qui sont tous axés sur l’élévation du post-traitement d’un mal nécessaire à une technologie habilitante. »

Que pensez-vous d’Heliguy et de l’usage des solutions de post-traitement pour concevoir des drones ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks