menu

happy3D, la plateforme de fichiers 3D par Boulanger

Publié le 1 juin 2016 par Alex M.
happy3D

Le spécialiste français de l’électroménager Boulanger lance dès aujourd’hui happy3D, la première plateforme du genre qui vise à mettre à disposition librement des modèles 3D imprimables de pièces détachées des produits vendus par l’enseigne.

Le groupe Boulanger, qui commercialise depuis 2014 des imprimantes 3D a ainsi décidé de passer à la vitesse supérieure en permettant à ses clients de télécharger et imprimer ses pièces de rechange directement à la maison ou en passant par un service d’impression.

happy3D

Réparer soi-même son électroménager avec happy3D

Boulanger souhaite ainsi aider chacun à créer, entretenir ou encore prolonger la technologie qui l’entoure. À travers le lancement de la plateforme « happy3D », Boulanger, en partenariat avec Cults 3D, a pour ambition d’animer une communauté dédiée aux usages de l’impression 3D.

Le projet voit le jour après une première phase de tests en conditions réelles auprès des clients Boulanger dans la région Hauts de France. Des clients ont pu tester l’expérience et les avantages de l’impression 3D pour retrouver vite l’usage de leurs produits défectueux.

La plateforme happy3D compte déjà près de 100 pièces détachées à son lancement, avec comme par exemple des boutons de gazinière, une trappe de télécommande, des poignées de réfrigérateur ou encore des capuchons de protection pour rasoir.

happy3d

« Afin de lutter contre l’obsolescence, chacun doit pouvoir réparer ses produits high-tech et électroménager. C’est dans cet esprit que Boulanger a décidé de lancer une démarche Open Source inédite sur les pièces détachées : la plateforme « happy3D ». Cette première mondiale, Boulanger l’initie en publiant les plans de ses propres marques exclusives en souhaitant que rapidement les grandes marques internationales la rejoignent » commente Gaële Wuilmet , Directrice des Services & Innovation Boulanger et Directrice de B’Dom

« En cas de panne, nos clients peuvent désormais télécharger la pièce à changer et la produire librement à l’aide d’une imprimante 3D. Afin de pallier à un taux d’équipement encore faible, Boulanger propose également à ses clients de les mettre en relation avec un détenteur d’une imprimante 3D proche de chez eux et une formation à l’impression 3D via BDom. »

Pour tester l’offre de Boulanger, rendez-vous le site happy3D ICI

Que pensez-vous de cette initiative ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. sarrazin dit :

    sarrazin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK