menu

Grismont utilise l’impression 3D pour des clubs de golf uniques

Publié le 10 décembre 2015 par Alex M.

Développée en collaboration avec les artistes Linlin et Pierre-Yves Jacques, la marque Grismont dévoile aujourd’hui une gamme de clubs de golf imprimées en 3D en édition limitée. À la frontière entre équipement de pointe et création artistique, la série de se compose de 3 modèles intitulées Ori, Cés et Air.

Le concept est né de l’esprit de Clément Pouget-Osmont, « l’idée derrière Grismont, celle de fabriquer des clubs de golf par impression 3D, m’est venue il y a 2 ans maintenant. J’étais fasciné par l’impression 3D et en voyant des gens se fabriquer eux même des objets sur-mesure je me suis dit pourquoi ne pas me faire mes propres clubs de golf en impression 3D ».

article_grismont

« Je suis donc allé à la rencontre des professionnels du golf et de la fabrication additive pour valider cette idée techniquement et économiquement. Devant la précision des premières têtes de clubs fabriquées et les possibilités qu’offrait l’impression 3D j’ai décidé de créer une marque de clubs de golf sur-mesure et personnalisables à souhait » nous confie Clément.

Chaque club est unique et réalisée sur-mesure. Pour voir le jour, ils sont initialement fabriqués de manière traditionnelle avec des « clubmakers », comme Jean-Michel Quéva, l’un des plus reconnus en France, et Nicolas Tourkia qui gère l’Atelier de Golf à Paris. Une étape importante qui permet d’offrir les meilleures propriétés mécaniques et une performance optimale dans le jeu de golf.

article_grismont3

L’impression 3D intervient dans un deuxième temps et commence par le découpage de la face arrière du fer. C’est à ce moment là que les artistes Linlin et Pierre-Yves Jacques rentrent en jeu en modélisant en 3D leurs propres créations. Les faces sont alors envoyées à la société BV Proto, spécialisée en prototypage rapide et basée à Belfort, qui s’occupe alors de la fabrication par impression 3D. Les faces sont finalement remplacées et testés afin de maintenir les performances originales.

« L’un des axes majeurs de Grismont est de réaliser des clubs de golf en très petites séries en collaborant avec des artistes. Pour développer la nouvelle collection de Fers Grismont je suis donc aller voir Pierre-Yves et Linlin en leur proposant mon idée. J’avais vu leur travaux sur internet et j’ai immédiatement adoré je me suis dit que ça pourrait parfaitement coller. »

article_grismont4

Pour acquérir un club Grismont, il vous faudra débourser la somme de 1500€ pièce, un prix qui pourra évoluer en fonction des finitions choisies. La version avec la face arrière en or est proposée par exemple au prix de 4000€.

Linlin et Pierre-Yves Jacques se sont illustrés par le passé en utilisant l’impression 3D dans leur travail artistique avec leurs collections « Animal Lace » ou « Lacelamps » notamment. En février 2014, 3Dnatives allait à la rencontre des deux artistes : retrouvez notre interview ICI.

Plus d’informations sur le site de Grismont : www.grismont.paris

article_grismont5

article_grismont6

Que pensez-vous de recourir à l’impression 3D pour des clubs de golf ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you