menu

Dubaï annonce la construction de son premier gratte-ciel imprimé en 3D

Publié le 30 mars 2017 par Mélanie R.

Dubaï est réputé pour utiliser de plus en plus la fabrication additive dans la construction des bâtiments de la ville. Elle a récemment annoncé le début de celle de son premier gratte-ciel imprimé en 3D.

La ville a choisi la startup américaine Cazza Construction pour qu’elle commence ces nouveaux bâtiments grâce à sa technologie d’impression 3D béton. Pour réaliser ces gratte-ciel, ils comptent utiliser leur technologie appelée « Impression sur grue » avec laquelle des constructions de plus de 80 mètres pourraient être réalisées.

gratte-ciel imprimé en 3D

Les premiers bureaux imprimés en 3D à Dubaï

Cazza Construction affirme qu’elle avait imaginé cette technologie pour la construction de bâtiments de plus petite taille qu’un gratte-ciel mais les fondateurs de l’entreprise américaine affirment qu’ils pourraient l’adapter à des structures plus grandes. Ils expliquent également qu’ils pourront le faire à partir de matériaux comme l’acier et le béton.

Le fonctionnement de leur technologie n’est pas encore très clair. La startup explique que le robot mobile chargé de l’impression 3D se place sur des grues qui pourraient s’élever jusqu’à atteindre la hauteur souhaitée : le premier gratte-ciel imprimé en 3D pourrait ainsi voir le jour. Il serait également fabriqué avec des méthodes de construction plus traditionnelles. Le design de l’édifice est respectueux de l’environnement et possède des dispositifs d’économie d’énergie.

gratte-ciel imprimé en 3D

Les plans de l’architecte

Le responsable du design du bâtiment est l’architecture Aleksandar Grusanovic qui le surnomme « La Tour de Belgrade » : il fait en effet penser à la Tour de Genex qui est un lieu résidentiel, de travail et de restauration. Selon les premiers plans de l’architecte, la future tour de Dubaï mesurerait 750 mètres de haut, un véritable défi pour Cazza Construction.

« Grâce à nos technologies, nous pouvons construire des bâtiments à l’architecture complexe à n’importe quel moment. Le coût initial élevé de la technologie est amorti dès que nous passons à une production de masse. » explique le CEO Chris Kelsey.

L’entreprise américaine surprend avec ses technologies d’impression 3D rapides, à l’image de l’entreprise russe qui a été capable de fabriquer une maison en 24 heures seulement sous des conditions climatiques rudes. En plus de cela, le CEO de Cazza Construction n’a que 19 ans, un point qui a généré beaucoup d’interrogations dans le secteur de la construction. Est-il possible qu’une si jeune entreprise puisse réaliser un projet de cette envergure pour un géant comme Dubaï ?

gratte-ciel imprimé en 3D

La réalisation de ce gratte-ciel est-elle possible? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. sarigolepas dit :

    C’est certainement pas avec du béton qu’on fait des tours d’une telle hauteur, acier obligatoire.
    Au pire on peut faire un pilier central en béton et faire le reste en acier, mais ou est l’intérêt d’utiliser une imprimante?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you