menu

La place de la fabrication additive au Global Industrie 2022

Publié le 23 mai 2022 par Philippe G.
Global Industrie 2022

Après une édition 2021 organisée à Lyon en septembre dernier, le Global Industrie est revenu en région parisienne pour l’année 2022. Le salon, qui s’est tenu du 17 au 20 mai, a une nouvelle fois été l’occasion pour tous les acteurs de l’Industrie de se retrouver, toutes méthodes de production confondues. Fabricants, fournisseurs et revendeurs ont durant ces 3 jours exposé leurs dernières machines, matériaux et applications au grand public et professionnels venus au Parc des expositions de Villepinte. Et parmi toutes ces entreprises, on retrouvait bien évidemment des acteurs de la fabrication additive, plus nombreux que les éditions précédentes. L’impression 3D a d’ailleurs été largement mise en avant, avec plusieurs acteurs récompensés pour leurs innovations, collaborations et applications. Il est temps de revenir justement sur la place de la fabrication additive au Global Industrie 2022 ! 

Le distributeur 3DZ présente une solution innovante avec les technologies 3D pour la prise en charge des enfants grands brûlés

Lauréat de la catégorie « Partenariat exemplaire », le distributeur européen 3DZ a fait parler de lui lors du salon Global Industrie. À travers son partenariat avec l’association Romans Ferrari et l’École Centrale Lyon, le spécialiste de l’impression 3D vient en aide aux enfants grands brûlés.  Les acteurs du projet ont développé une solution grâce aux équipements 3D : à partir d’un scan du visage du patient réalisé avec le scanner Eva d’Artec 3D, puis avec le logiciel Studio Freeform et l’imprimante 3D Fuse 1 de Formlabs, il est possible d’imprimer une réplique exacte du visage de l’enfant afin de créer une orthèse faciale sur mesure. La beauté de l’innovation réside dans le caractère indolore et non-traumatisant de cette application, contrairement aux méthodes traditionnelles. Cette méthode de production permet de faciliter la reconstruction et la cicatrisation de la peau et se distingue par sa rapidité et son faible coût, offrant aux patients une solution en 48 heures. Fier de ce partenariat, Patrick Ferraris, le président de 3DZ France, conclut : « On voit que ce monde-là est en train de changer. Quand on voit ce qu’on arrive à guérir et inventer grâce à ce qu’on a mis au point au niveau de la chaîne complète de production 3D, c’est juste magique. »  

L’application et la récompense reçue par 3DZ. (Crédits photo : 3Dnatives)

3DZ est un acteur du secteur depuis plus de 10 ans et est revendeur des meilleures marques d’imprimantes, de scanners et de logiciels 3D : 3DSystems, Markforged, Formlabs, Nexa 3D, Artec 3D, Materialise et Post Process. Les 33 techniciens qualifiés de  3DZ ont installé plus de 2000 imprimantes 3D en Europe.

L’impression 3D mise à l’honneur

Si la société 3DZ a connu un certain succès durant l’évènement, d’autres acteurs de l’impression 3D ont également été récompensés pour leurs initiatives. Sur 6 awards décernés, 3 sont revenus aux acteurs de l’impression 3D alors que près de 132 candidatures ont été déposées. Le fabricant français d’imprimantes 3D Cosmyx a notamment reçu le prix de la catégorie « Jeune Pousse » pour son imprimante 3D Nova destinée à automatiser les processus de production. Présentée pour la première fois lors du 3D Print Paris 2021, la machine intégrait ce coup-ci un dispositif permettant d’éjecter automatiquement les pièces imprimées en 3D, et donc de rentabiliser au maximum les capacités de l’imprimante 3D sans aucune intervention humaine. La jeune entreprise française a également profité du salon pour dévoiler aux yeux du grand public la Super Nova, version améliorée de la Nova, dotée d’un volume d’impression de 300 x 300 x 600 mm et d’une nouvelle interface.

Troisième lauréat provenant du monde de la fabrication additive, Pollen AM a lui été récompensé dans la catégorie « Technologie de production » grâce à son nouveau système d’impression 3D baptisé New Pam Series MC. Permettant de concevoir des pièces à partir de granulés, la machine est compatible avec les thermoplastiques, les métaux ainsi que les céramiques. Afin d’optimiser ses capacités, la New Pam Series MC intègre un nouveau protocole de programmation ouvert permettant d’automatiser des opérations régulières. Selon le fabricant, l’autre amélioration de la machine réside dans sa vitesse d’impression. Si pour le moment les données exactes ne sont pas encore connues, elle serait deux fois plus rapide que la Pam Series MC, commercialisée depuis 2017.

L’imprimante 3D Super Nova. (Crédits photo : 3Dnatives)

La fabrication additive au coeur de l’industrie

À l’image du dernier Formnext, qui était tourné vers l’industrialisation, les exposants du pavillon fabrication additive ont eu à coeur de démontrer l’étendue des capacités de la technologie. Quand le fabricant français Namma exposait sa machine 3 en 1 Eva, d’autres ont préféré montrer le fruit de leur collaboration avec diverses entreprises. Du côté de CADvision par exemple, l’entreprise présentait différents ornements métalliques de luxe imprimés à l’aide des solutions de Desktop Metal pour l’entreprise française EAC. Quelques mètres plus loin, le célèbre fabricant d’équipements 3D Markforged exposait lui, entre ses différentes machines, des outils de maintenance de moteur d’avion conçus à partir du filament Onyx, un matériau chargé en fibre de carbone.

À travers toutes ces applications et solutions, le secteur de la fabrication additive a prouvé comment il pouvait venir en aide à différentes industries. Majoritairement composé d’exposants français, et avec plus d’entreprises que les éditions précédentes, le pavillon dédié à l’impression 3D a également démontré qu’il était possible de relocaliser la production en France. Une nécessité aujourd’hui, à l’heure où les enjeux de production sont au centre de nombreuses préoccupations.

Les ornements métalliques imprimés en 3D à l’aide des solutions Desktop Metal. (Crédits photo : 3Dnatives)

Avez-vous participé au salon Global Industrie 2022 ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks