menu

Des modèles anatomiques 3D pour former des étudiants malvoyants

Publié le 9 janvier 2018 par Mélanie R.
GIAA

Le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA) a révélé, en partenariat avec La Fondation Dassault Systèmes, une bibliothèque de modèles anatomiques 3D pour aider les futurs masseurs kinésithérapeutes aveugles et malvoyants à se former. Cette initiative devrait permettre aux étudiants qui se sont spécialisés dans cette branche d’améliorer leurs connaissances et gagner en efficacité.

Les technologies 3D ont une carte importante à jouer dans le domaine de l’éducation où elles offrent de nouvelles façons d’apprendre dans les écoles ou les universités. Un constat encore plus fort pour les personnes souffrant d’un handicap : l’impression 3D permet de créer des objets et services à l’utilisation simple et adaptés à chaque besoin. Dans les écoles par exemple, elle permet de mieux adapter les supports éducatifs et de répondre aux besoins spécifiques de chaque étudiant selon son handicap. A titre d’exemple, on peut citer l’Institut des Sciences et Technologies de Corée du Sud qui a mis au point un ensemble d’outils d’alphabétisation personnalisés en utilisant l’impression 3D pour les malvoyants.

GIAA

Les supports en braille peuvent être imprimés en 3D

Le projet de l’association GIAA

En France, 1,7 millions de personnes souffrent de déficience visuelle dont 6 000 étudiants. Souvent mis de côté à cause d’un accès restreint aux supports académiques (seulement 2% seraient aujourd’hui disponibles en braille), ils sont beaucoup à se tourner vers une profession de masseur ou de physiothérapeute étant donné le lien de ces professions avec le toucher et le tact. Sur les 85 000 praticiens aujourd’hui, 2 000 seraient aveugles ou malvoyants. Un nombre qui devrait continuer d’augmenter. Face à ce constat, le GIAA a développé un projet en collaboration avec La Fondation Dassault Systèmes pour faciliter la formation de ces étudiants.

L’association a créé toute une gamme de modèles anatomiques imprimés en 3D afin que les futurs masseurs kinésithérapeutes puissent appréhender le corps humain, n’ayant pas forcément la possibilité de s’exercer sur des personnes et ne pouvant pas le faire à l’aide d’images détaillées. Ces modèles 3D, basés sur des images numériques scannées en 3D, offriraient donc cette opportunité. Ils représenteraient fidèlement plusieurs articulations comme le genou ou le coude, montrant ainsi comment elles fonctionnent lorsqu’elles sont en mouvement. Ces outils seraient également accompagnés de guides explicatifs en braille.

giaa

Dans un premier temps, cette collection de modèles anatomiques devrait être assez petite mais pourrait se développer rapidement et devenir un véritable succès. La Fondation Dassault Systèmes a offert une subvention à l’association GIAA pour lancer la version pilote du projet – l’éditeur de logiciels affirme qu’il veut également promouvoir les technologies 3D et les opportunités puissantes qu’elles offrent en termes d’éducation et d’apprentissage.

L’utilisation de ces technologies 3D implique que ces outils pourront être facilement reproductibles, le tout à un coût relativement bas. Les prototypes seront utilisés pour tester la faisabilité du projet, avec la participation des universités, des écoles primaires et des écoles secondaires. « Notre approche est à la fois innovante et d’intérêt général car elle pourrait s’étendre à d’autres domaines de l’éducation« , explique Pierre Vassal, directeur du projet GIAA.

Que pensez-vous de ce projet mené par l’association GIAA? Partagez votre opinion en commentaire de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you