menu

GE Renewable Energy ouvre un centre dédié à l’impression 3D béton pour ses éoliennes

Publié le 25 avril 2022 par Mélanie W.
GE Renewable Energy

Dans le village de Bergen situé dans l’État de New York, GE Renewable Energy vient d’ouvrir un centre de recherche dédié à la fabrication additive béton pour concevoir la base de ses tours d’éoliennes. L’objectif est de créer les sections inférieures de ces tours sur place afin de réduire les coûts de transport associés et proposer un processus plus durable. Le centre est équipé d’une imprimante 3D béton COBOD capable de fabriquer des structures jusqu’à 20 mètres de haut.

En juin 2020, nous vous présentions le premier prototype imprimé en 3D par GE, COBOD et Lafarge : les trois partenaires avaient réussi à concevoir un socle en béton pour augmenter la hauteur des éoliennes. Une élévation pensée pour générer davantage d’énergie tout en réduisant les coûts de fabrication, l’impression 3D béton affichant des avantages compétitifs importants. GE va encore plus loin cette fois-ci en ouvrant son centre de recherche et de développement dédié à l’impression 3D béton.

La buse de l’imprimante 3D béton (crédits photo : GE Renewable Energy)

Afin de mener ses recherches, GE Renewable Energy peut compter sur le soutien du ministère américain de l’énergie. 20 personnes travailleront sur l’optimisation de la méthode d’impression, avec des applications prévues sur les cinq prochaines années. Alejandro Moreno, secrétaire adjoint du ministère américain de l’énergie chargé de l’énergie renouvelable, ajoute : « Pour atteindre les objectifs ambitieux de l’administration Biden, à savoir une électricité sans carbone d’ici 2035 et une économie nette zéro d’ici 2050, il faudra une capacité d’énergie éolienne beaucoup plus importante. Nous sommes fiers de nous associer à GE Renewable Energy pour cette technologie d’impression 3D innovante qui a le potentiel de changer la donne dans la façon dont nous exploitons cette ressource. Avec des tours plus hautes de fabrication américaine assemblées sur place, nous pouvons réduire les coûts, surmonter les obstacles logistiques et accélérer les progrès vers nos objectifs. »

L’imprimante 3D béton installée dans le centre de Bergen serait unique en son genre, conçue spécifiquement pour répondre aux besoins du géant américain. Rappelons qu’elle peut atteindre des hauteurs de 20 mètres et ainsi considérablement surélever les socles des tours d’éolienne.

Grâce à l’imprimante 3D COBOD, l’entreprise américaine peut produire les socles de ses tours d’éolienne (crédits photo : GE Renewable Energy)

Henrik Lund-Nielsen, fondateur et directeur général de COBOD, conclut : « Nous sommes extrêmement fiers d’avoir livré un tout nouveau type d’imprimante 3D béton – la plus grande de ce type au monde – pour cette installation de classe mondiale et à la pointe de la technologie. L’imprimante que nous avons livrée n’a pas son pareil : non seulement elle peut imprimer plus de 10 tonnes de vrai béton par heure, mais en plus, c’est la première imprimante 3D béton au monde dotée de deux axes X. Grâce à ses multiples fonctions, cette machine peut être mieux décrite comme un robot de construction multifonctionnel que comme une imprimante. »

En attendant de découvrir les premiers socles imprimés en 3D béton, n’hésitez pas à lire le communiqué de presse officiel ICI. Que pensez-vous de ce centre ouvert par GE Renewable Energy ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article et retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks