menu

Gartner prévoit plus de 2,3 millions d’imprimantes 3D vendues en 2018

Publié le 28 octobre 2014 par Alex M.

Dans sa dernière étude, l’institut américain Gartner dévoile que les ventes mondiales d’imprimantes 3D devraient atteindre le nombre de 217,350 unités pour 2015, soit une hausse de 101% sur un an. L’analyse confirme également que d’ici 2018, les ventes pourraient doubler chaque année pour dépasser les 2,3 millions d’unités en 2018. Des chiffres qui laissent rêveur pour le futur de l’impression 3D.

zortrax-m200_2

« La technologie FDM devrait représenter le gros du marché jusqu’en 2018 »

« Comme noté l’an dernier, le marché des imprimantes 3D est à un point d’inflection, » explique Pete Basiliere, Vice-Président de la Recherche chez Gartner. « Le taux de croissance du nombre d’imprimantes 3D vendues, qui a connu des évolutions à un ou deux chiffres au cours des 30 dernières années, est sur le point de croître de manière spectaculaire dès 2015. Aussi impressionnant que les prévisions le laissent paraître, il faut bien garder à l’esprit que les 2,3 millions d’unités que nous prévoyons en 2018 ne représentent qu’une faible part du marché potentiel des consommateurs, des entreprises et des organisations mondiales. »

Alors que plusieurs procédés d’impression existent, c’est la technologie FDM, de dépôt de filament, qui constituera la part la plus importante du marché jusqu’en 2018, notamment par une adoption massive de la part du grand public. Alors que les particuliers seront intéressés par des prix toujours plus bas, des performances accrues et une offre plus large, le marché des professionnels se dirigera lui vers des imprimantes 3D plus fiables pour le prototypage et la fabrication à moindres coûts, de meilleures qualités et proposant une diversité de matériaux toujours plus importante.

Gartner prévoit ainsi que les dépenses liées aux imprimantes 3D FDM devraient croître de $789 millions (environ 621M €) en 2015 à plus de $6,9 milliards (5,4Mi €) en 2018. Toute technologie confondue, les ventes d’imprimantes 3D passeraient alors de $1,6 milliard (1,26Mi €) en 2015 à $13,4 milliards (10,5 Mi €) en 2018, avec des technologies comme la photo-polymérisation (procédés SLA ou DLP) ou le « material jetting » (procédés PolyJet et MultiJet) qui devraient connaître la croissance la plus rapide au sein des particuliers et des professionnels.

L’analyse complète est disponible au sein du rapport « Forecast 3D Printers, Worldwide, 2014 » sur le site de Gartner ICI.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you