menu

Carbon imprime en 3D un gant de base-ball 

Publié le 21 juillet 2021 par Philippe G.
Gant imprimé en 3D

Dans le milieu du sport, l’entreprise Carbon a par le passé prouvé à de multiples reprises qu’elle pouvait rendre de précieux services. Par exemple, en partenariat avec Adidas, la société américaine a participé à la création de plus de 100 000 paires de FutureCraft 4D, une chaussure de la marque aux trois bandes dédiée aux sportifs. Et plus récemment, en 2020, le fabricant d’imprimantes 3D dévoilait la première doublure de casque de hockey imprimée en 3D. Ce coup-ci, Carbon a décidé de s’attaquer au base-ball, l’un des sports les plus populaires aux Etats-Unis. En partenariat avec Fast Radius, une société de fabrication numérique, et Rawlings, une entreprise spécialisée dans les équipements de base-ball, Carbon a mis au point un gant imprimé en 3D destiné aux receveurs (ceux qui reçoivent la balle des lanceurs).

Baptisé REV1X, il a fallu plusieurs années aux ingénieurs pour développer le gant. Et pour le concevoir, la technologie de Carbon, le procédé Digital Light Synthesis (DLS™), a été d’une grande utilité. Philip DeSimone, cofondateur et responsable du développement des produits et des affaires chez Carbon, confie : « Le gant REV1X prouve que notre processus DLS accélère la mise sur le marché en produisant des prototypes fonctionnels prêts pour la production de masse. L’insert en treillis est une étape majeure dans la conception du gant et apporte au baseball le dernier cri en matière de fabrication additive.” Avant de conclure : “Nous sommes ravis de faire partie du processus avec Fast Radius et Rawlings. »

gant imprimé en 3D

Le gant conçu par Rawlings, Fast Radius et Carbon (crédits photo : Rawlings)

Les caractéristiques du gant imprimé en 3D

La technologie Digital Light Synthesis a offert aux ingénieurs la possibilité de concevoir une structure unique en treillis imprimé en 3D pour le support interne des doigts. Avoir conçu ce gant via la fabrication additive a permis d’obtenir un équipement plus léger, avec une rigidité adapté à chaque doigt, tout en conservant la protection et durabilité des gants traditionnels. De plus, grâce à l’impression 3D, le gant est plus fin que les autres équipements présents sur le marché, et dispose d’un rembourrage plus robuste que la moyenne. Pour résumer, Carbon explique que son gant est « ultra-léger, bien ajusté et prêt pour le jeu qui offre aux athlètes une jouabilité constante.« 

D’autres éléments, à l’image de la bande sans lacet, du système d’ajustement adaptatif et du rembourrage en cuir de la paume, n’ont eux pas été imprimés en 3D. Enfin, c’est Francisco Lindor, le joueur des Mets de New-York, qui sera l’égérie du gant REV1X. Une manière pour Rawlings, Fast Radius et Carbon de démontrer que le gant imprimé en 3D est de haute qualité. Une nouvelle fois, l’impression 3D a prouvé qu’elle pouvait grandement apporté au milieu sportif, principalement grâce aux libertés de conception qu’elle offre.

Que pensez-vous de ce gant imprimé en 3D ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Crédits photo de couverture : Rawlings

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you