menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : la Fuse 1, dernière imprimante de Formlabs

Publié le 31 janvier 2021 par Philippe G.
Fuse1

Cette semaine, on vous présente la dernière imprimante 3D de Formlabs : la Fuse 1. Présentée par le fabricant lors d’ADDITIV médical France, c’est la première machine SLS de l’entreprise américaine. Nous vous proposons ensuite de découvrir le mini bateau conçu grâce à la fabrication additive par Luca Dalbosco, un jeune homme de 16 ans. Mêlant des machines FDM et SLS, le lycéen a réussi une belle prouesse. Enfin, Stephane Legastelois de chez Indicia Production et Nicolas Aubert de chez HP vous présente des écouvillons 100% Made in France, fruit de la collaboration entre plusieurs entreprises. On vous souhaite en tout cas un très bon dimanche à tous !

TOP 1 : Formlabs présente sa dernière imprimante : Lors d’ADDITIV médical France, Formlabs a dévoilé sa toute nouvelle imprimante 3D : la Fuse 1. Première machine SLS du fabricant, la Fuse 1 est dotée d’un volume d’impression de 165 x 165 x 320 mm. Elle permettrait la création de pièces industrielles à partir d’une poudre de nylon, du PA12 plus précisément, et afficherait un taux de rafraîchissement de la poudre de 70%. Disponible pour la somme de 14 999€, la Fuse 1 confirme l’intention de Formlabs d’attaquer le marché du frittage sélectif laser. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, rendez vous ICI :

TOP 2 : Un lycéen imprime en 3D un mini speedboat : Luca Dalbosco, un jeune homme de 16 ans passionné d’impression 3D, a conçu un petit bateau grâce à l’impression 3D. La majeure partie du bateau a été imprimée via une machine FDM, mais cette technologie empêchait la conception de certaines pièces. C’est pourquoi Luca a fait appel à Sintratec afin d’être initié au procédé SLS (Selective Laser Sintering) et produire certaines pièces spécifiques, avec la Sintratec S2, à partir de PA 12. Aujourd’hui, le mini speedboat navigue sur les eaux suisses :

TOP 3 : Des écouvillons 100% Made in France : Lors d’ADDITIV médical France, Stephane Legastelois de chez Indicia Production et Nicolas Aubert de chez HP sont venus présentés des écouvillons 100% Made in France. C’est la collaboration entre différentes entreprises qui a permis d’aboutir à ce projet salvateur, qui est venu en aide à de nombreux centres de santé à l’heure où les pénuries se faisaient ressentir. Les deux professionnels expliquent la mise en place de l’écouvillon Made in France, de sa création à sa distribution, en passant par les stades de certification :

TOP 4 : Under Armor imprime en 3D sa première chaussure de sport : En collaboration avec Autodesk, Under Armor présente sa première paire de chaussures de sport imprimée en 3D. Grâce au logiciel de conception générative Within et au logiciel de CAO Fusion 360 d’Autodesk, Under Armor propose une paire de chaussures légère inspirée des formes organiques naturelles. Testées par plus de 80 athlètes, les chaussures imprimées en 3D permettraient d’améliorer les performances :

TOP 5 : Chez Northrop Grumman, la fabrication additive est déterminante : Avec le procédé DMLS (Direct Metal Laser Sintering), les ingénieurs de chez Northrop Grumman réalise des pièces aux géométries complexes. Cette technologie qui utilise des poudres métalliques, d’aluminium en ce qui concerne Northrop Grumman, permet également de réduire le poids final des pièces et le nombre de composants à assembler :

Que pensez-vous du rapprochement entre Nexa3D et Keystone Industries ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you