menu

Fuller Moto 2029, une moto électrique entre impression 3D métal et procédés classiques

Publié le 15 avril 2019 par Mélanie R.
fuller moto 2029

Installé en Géorgie, l’américain Fuller Moto est un des ateliers leaders de conception et personnalisation de voitures et de motos, qui propose, en plus de cette expertise et passion, un réel enseignement auprès de ses clients, quel que soit leur profil. L’entreprise vient de dévoiler un tout nouveau concept de moto, la Fuller Moto 2029 qui mélange impression 3D métal et techniques de fabrication plus classiques afin de créer un véhicule tout à fait unique. Grâce à ce projet, l’atelier montre bien comment les deux méthodes de production pourront être combinées dans le secteur automobile, mais aussi de façon plus large, pour fabriquer des solutions plus performantes et design.

Quand il s’agit de motos, la fabrication additive commence à faire parler d’elle : les technologies 3D permettent en effet de créer des composants optimisés, plus légers et parfois très esthétiques. On se souvient de la moto électrique Nera qui présentait un design très épuré avec ses 60 kilos seulement – l’ensemble du véhicule aurait été imprimé en 3D, une première sur ce marché ! Fuller Moto a quant à lui préféré opter pour des techniques également soustractives comme l’usinage CNC.

fuller moto 2029

La Fuller Moto 2029 s’inspire de la célèbre Majestic 1929 et a été commandée par le  Haas Moto Museum et Sculpture Gallery, leur objectif étant de créer un véhicule futuriste. C’est donc une moto électrique avec un corps en aluminium sculpté entièrement fermé, une direction centrée sur le moyeu, des roues en polycarbonate transparent et des pièces en titane imprimées en 3D. Bobby Haas, collectionneur et propriétaire du Haas Moto Museum et Sculpture Gallery, explique : “Nous savons que ce que nous faisons n’a jamais été fait avant. Nous n’avons pas de plans, nous ne sommes pas sur un cycle de production. Nous fabriquons une simple pièce pour révolutionner le secteur artistique.”

Au lieu d’utiliser des méthodes traditionnelles pour fabriquer les composants du chassis, Fuller s’est tourné vers l’impression 3D métal. Il explique qu’il a beaucoup étudié le design paramétrique, les os humains et le design génératif comme sources d’inspiration pour les suspensions et le guidon. L’atelier s’est tourné vers le service d’impression 3D Oerlikon pour créer des pièces en titane plus légères, un des métaux les plus intéressants dans le secteur de l’impression 3D de part son poids et sa solidité. Parmi les éléments imprimés en 3D de la moto, on retrouve le bras stabilisateur avant, placé à l’extérieur du bras oscillant, et le plateau de direction monté sur le moyeu à l’avant. Fuller explique qu’il a aussi retourné le châssis et modifié les batteries pour que le moteur s’aligne sur les grandes roues de 58 cm.

fuller moto 2029

Enfin, une teinte bleue a été vaporisée sur une grande partie du corps de la moto, y compris les ouïes – une couleur qui rappelle la moto d’origine Majestic. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur cette moto électrique sur le site officiel de Fuller Moto ICI.

fuller moto 2029

Que pensez-vous de la Fuller Moto 2029 ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you