menu

Freelabster, l’impression 3D collaborative made in France

Publié le 18 juillet 2016 par Alex M.
freelabster

Trouver le moyen d’imprimer en 3D peut s’avérer un vrai parcours du combattant pour tout novice. Pour y remédier, la startup Freelabster, fraichement lancée, propose de chercher en un clin d’œil des propriétaires d’imprimante 3D et commander une impression en quelques clics.

Freelabster, un réseau national d’imprimeurs

Fondée par trois associés, Benjamin Pestel, Stanislas Gobert et Mélissa Ibghi, la plateforme s’est récemment ouverte au grand public en France. Avec un réseau de plus de 500 imprimeurs, le site a pour objectif d’intégrer tous les acteurs de l’impression 3D au sein de son service.

article_freelabster3

La plateforme Freelabster ouvrait officiellement il y a quelques jours

Un concept qui n’est pas sans rappeler le site 3D Hubs, qui compte à son actif plus de 32,000 propriétaires d’imprimantes 3D à travers le monde (une interview du fondateur est à retrouver ICI). De son côté, Freelabster offre une expérience et des fonctionnalités inédites, tout en respectant les habitudes et les codes du monde des makers.

Le modèle économique de Freelabster est plutôt simple puisque la plateforme prend une commission de 15% sur chacune des commandes passées par le site. Une commission similaire aux tarifs proposés par 3D Hubs.

« Freelabster agit comme un tiers de confiance et protège autant les intérêts du Freelabster que de son client » explique les fondateurs. « Cela se traduit par une réponse à un besoin réel et un accès à un service en constante évolution. Toute l’équipe du site est en relation permanente avec chacun des membres de la communauté. »

La plateforme souhaite ainsi s’adresser aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers en proposant des tarifs compétitifs mais aussi une qualité de service, avec par exemple la mise en place d’un processus de certification des membres imprimeurs.

Exemple d’ouverture de certification en vidéo :

Des partenariats au service de la communauté

La startup mise enfin sur des collaborations stratégiques avec par exemple 3D Slash, l’éditeur français du logiciel de création 3D éponyme. Une collaboration qui invitera l’utilisateur à lancer directement son projet depuis le logiciel 3D Slash afin de profiter du réseau d’imprimeurs nationaux. Le site a également signé un partenariat avec Arianeplast, fabricant de filaments afin de proposer des matériaux d’une qualité optimale à des prix très attractifs, accessibles uniquement à la communauté de Freelabsters.

Les designers devraient également avoir un espace dédié à l’avenir sur le site. Ils pourront ainsi vendre leurs designs et faire connaître leurs talents. Le designer mettant en vente ses créations bénéficiera d’une transparence optimale sur son activité et un soutien juridique afin de protéger sa propriété intellectuelle.

article_freelabster2

Plus d’informations sur le site de Freelabster ICI

Que pensez-vous de ce nouveau service ? Partagez votre avis en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK