menu

Free-D, la montre aux multiples éléments imprimés en 3D

Publié le 31 mars 2022 par Philippe G.

Basée à Zurich, SevenFriday est une entreprise qui propose des accessoires dédiés au lifestyle, comme des montres et des lunettes. Depuis ses débuts, la société a pour objectif de proposer des pièces aux designs uniques, inspirées du monde industrielle. Et pour son 10ème anniversaire, SevenFriday n’a pas manqué à son crédo. La marque a dévoilé une nouvelle montre baptisée Free-D, dont la particularité vient de son mode de conception. L’accessoire intègre de nombreux éléments imprimés en 3D et souhaite par son design et son « architecture » donner une impression futuriste. 

Ce n’est pas la première fois que la fabrication additive est utilisée pour concevoir des montres. En France, plusieurs entreprises ont déjà opté pour la technologie afin d’en fabriquer. Il y a quelques mois, 3Dnatives vous présentait par exemple la startup française Kairod. En s’appuyant sur les procédés de frittage de poudre, la jeune entreprise a elle aussi développé une montre mêlant tradition et innovation. En parallèle, la jeune pousse française Zigante emploi elle la technologie FDM pour concevoir des montres sur mesure et écologiques. Car comme vous vous en doutez, les technologies 3D permettent aux fabricants de montres d’utiliser un minium de matériaux 

Crédits photo : SevenFriday

La composition de la Free-D

Extra-large, la montre mélange à la fois les méthodes de fabrication conventionnelles et les innovations. Si le boitier intérieur en titane a été usiné comme dans la majorité des cas, le revêtement extérieur a lui été imprimé en 3D à partir de PA11. Grâce à ce matériau, l’entreprise explique avoir pu concevoir des pièces organiques, légères et durables et se félicite du résultat : « La toute dernière version remet en question tout ce que vous attendez d’une montre ordinaire. Rappelant les voyages dans l’espace, tant par sa forme que par son toucher, la FREE-D est le fantasme de tout fanatique du retour vers le futur.« 

Pour ceux qui souhaiteraient acquérir la Free-D, la montre est disponible à partir de 3 420 euros, ce qui la place parmi les produits les plus chers commercialisés par SevenFriday. Enfin, la Free-D est accompagnée d’une image numérique d’elle-même et d’un certificat sous la forme d’un NFT, accessible via une puce NFC intégrée au dos du boîtier de la montre.

Que pensez-vous de la Free-D, la montre développée par Seven Friday pour fêter son 10ème anniversaire ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Crédits photo de couverture : SevenFriday

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks