menu

Ford se lance dans la fabrication additive grande échelle

Publié le 8 mars 2017 par Mélanie R.
Ford impression 3D

Le constructeur automobile Ford n’est pas un novice dans le secteur de la fabrication additive : en 1988, l’américain avait déjà acheté les trois imprimantes 3D disponibles sur le marché. En 2015, il estimait sa production de pièces imprimées en 3D dans ses ateliers à 500 000. Aujourd’hui, Ford s’interroge sur la possibilité de fabriquer, grâce à cette technologie, de grandes pièces pour voiture, comme des ailerons. Il utilisera l’imprimante 3D de Stratasys, Infinite Build et sera ainsi le premier constructeur automobile à tester la fabrication additive grande échelle.

Stratasys avait dévoilé l’année dernière son imprimante Infinite Build en partenariat avec Ford et la compagnie aérienne Boeing. Elle repose sur le même procédé que les imprimantes 3D de dépôt de matière fondue et est capable d’imprimer sur un plan vertical, ce qui permet d’avoir une très grande pièce en termes de longueur.

Ford impression 3D

Crédits photo : Media Ford

Cette machine est capable d’imprimer en 3D n’importe quelle pièce, quelle que soit sa forme ou sa longueur, ce qui la rend idéale pour fabriquer des outils et des prototypes pour des véhicules en édition limitée mais aussi pour concevoir des pièces sur-mesure.

Ellen Lee, de la direction technique de Ford explique : « Grâce à la technologie de Stratasys, nous pouvons imprimer de larges outils, systèmes de fixation et composants ce qui augmente notre agilité en termes de design. Nous sommes très contents d’avoir accès à Infinite Build pour nous aider à piloter le développement de la fabrication additive grande échelle pour des applications automobiles qui répondent aux exigences du marché. »

Ford impression 3D

Crédits photo : Media Ford

Le système Infinite Build est actuellement en phase de test au centre de la Recherche et de l’Innovation de Ford dans le Michigan. Pour l’instant, la technologie n’est pas adaptée à la production de masse car elle n’est pas assez rapide. Mais si les tests s’avéraient être concluants, le constructeur pourrait fabriquer des pièces plus légères de façon plus rentable.

Ford impression 3D

L’imprimante de Stratasys

Avoir des pièces plus légères pourrait aboutir à un meilleur rendement énergétique selon Ford et la fabrication additive est un moyen d’y arriver. Le poids d’un aileron imprimé en 3D par exemple pourrait être réduit de moitié.

La personnalisation est aussi un objectif que Ford souhaite atteindre grâce à la technologie. Cela veut donc dire que ses clients pourraient potentiellement choisir leurs pièces et les acheter sur-mesure. Bien évidemment, cela resterait pour des véhicules en édition limitée et non pour une production de masse.

La fabrication additive grande échelle est-elle la solution idéale pour personnaliser les voitures? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you