menu

Ford investit $65 millions dans les solutions de Desktop Metal

Publié le 20 mars 2018 par Mélanie R.
ford et desktop metal

Desktop Metal, une jeune pousse américaine qui veut rendre l’impression 3D métal accessible à tous, vient d’annoncer un investissement supplémentaire de $65 millions mené par Ford. Cette levée de fonds vient s’ajouter aux $212 millions supplémentaires que le fabricant a déjà reçus.

Depuis sa création en 2015, Desktop Metal a beaucoup fait parler d’elle de part sa solution de fabrication additive, bien moins chère que d’autres sur le marché, mais aussi par ses nombreuses levées de fonds. L’été dernier, elle concluait un investissement de $115 millions afin d’accélérer la commercialisation de ses machines, la Studio System et la Production System. Parmi ses investisseurs, on compte de grands groupes comme Google, GE, BMW, Stratasys ou encore Lowe’s.

ford et desktop metal

La Studio System

Ford et Desktop Metal signent un accord stratégique

Cette fois-ci c’est Ford qui rejoint la liste. Le constructeur automobile américain aurait investit $65 millions dans la startup américaine. Déjà adepte de la fabrication additive depuis 1988 et plus récemment à grande échelle, Ford s’intéresserait à la technologie de Desktop Metal et l’aiderait à développer davantage la R&D mais aussi la commercialisation de ses deux solutions de fabrication additive métal.

Le CEO et co-fondateur de Desktop Metal, Ric Fulop affirme “L’ère de la fabrication additive métal est bien là et ce partenariat stratégique avec Ford, ainsi que notre portefeuille d’investisseurs, valide notre vision pour transformer la façon dont les pièces métalliques sont conçues et produites en masse. Le soutien continu de nos investisseurs souligne la puissance de nos solutions d’impression 3D métal pour aider les ingénieurs et les fabricants à intégrer l’impression 3D métallique dans tout le cycle de développement d’un produit, du prototypage à la production de pièces métalliques complexes et performantes de façon plus rentable.”

En plus de rejoindre les investisseurs de la startup américaine, Dr Ken Washington, le CTO de Ford aurait été nommé au conseil d’administration de Desktop Metal.

ford et desktop metal

Separable Supports, une technologie brevetée de Desktop Metal

Desktop Metal poursuit donc sa croissance, déjà bien amorcée en 2017 avec plus de $200 millions levés mais aussi plus de 200 collaborateurs employés. Le fabricant américain aurait également établi de nombreux réseaux de distribution dans plus de 40 pays et reçu plusieurs brevets dont un pour sa technologie Separable Supports.

On attend avec impatience la livraison des premières machines – pour le moment, Desktop Metal aurait livré une seule imprimante 3D, la Solution System, à Google’s Advanced Technology and Projects. Retrouvez plus d’informations sur le site officiel de Desktop Metal.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you