menu

FollowKnee, une prothèse de genou connectée imprimée en 3D

Publié le 15 février 2018 par Mélanie R.
followknee

Il y a quelques jours, une initiative française a vu le jour : FollowKnee est un projet étalé sur 5 ans qui aura pour objectif de créer des prothèses de genou connectées mêlant à la fois impression 3D et réalité augmentée. Un projet qui illustre bien les opportunités qu’offrent aujourd’hui les nouvelles technologies pour le secteur médical.

FollowKnee est un projet 100% français porté par le CHRU de Brest, coordonné par l’INSERM, animé par la LATIM (Laboratoire de traitement de l’information médicale) et soutenu par 4 partenaires, chacun apportant leur expertise. L’objectif serait de créer des prothèses de genou connectées qui permettraient d’avoir un suivi post-opératoire des plus efficaces.

followknee

Le projet combinerait impression 3D et réalité augmentée

En 2016, 80 000 prothèses de genou ont été posées en France et d’ici 2030, la demande devrait augmenter de 600%. Face à ce constat, les 7 partenaires ont décidé de fabriquer des prothèses plus efficacement et de faciliter considérablement tout ce qui touche à une opération du genou, que ce soit la conception de la prothèse, sa pose mais aussi le suivi post-opératoire. Pour ce faire, ils se tourneront notamment vers l’impression 3D et la réalité augmentée. Une initiative qui rappelle celle menée au CHU de Dijon où une patiente a été guérie d’une blessure par balle grâce à une prothèse d’épaule imprimée en 3D.

FollowKnee, un consortium de 7 partenaires

Un des partenaires de FollowKnee est une entreprise bretonne, SLS France, un fabricant de prothèses dentaires grâce aux technologies de frittage laser de métal qui produira cette fois-ci des prothèses de genou en métal et céramique. L’impression devrait être réalisée à partir d’un scan précis de l’anatomie du patient. La prothèse serait alors équipée de capteurs développés par le CEA Grenoble qui, une fois connecté au Bluetooth, pourront remonter toutes les anomalies relatives à la prothèse, que ce soit une défaillance mécanique ou une infection. Les médecins devraient recevoir un signal d’alerte en direct pour agir le plus efficacement possible. Les capteurs pourront également guider le patient lors de sa rééducation et fournir des informations aux kinésithérapeutes. La prothèse devrait être commercialisée par la startup Imascap, spécialisée dans le développement de logiciels de planification préopératoire.

followknee

Le projet ne s’arrête pas là : il cherche également à aider le chirurgien lors de l’opération même du genou. C’est pourquoi l’entreprise Immersion, spécialisée en réalité augmentée, devrait aider à concevoir des outils numériques pour faciliter l’opération et optimiser la pose de la prothèse. Les chirurgiens espèrent mesurer les caractéristiques physique du genou afin de déterminer la laxité en flexion et en extension et de vérifier la position des structures osseuses.

Sélectionné dans le cadre du programme d’investissement d’avenir, FollowKnee est financé à hauteur de 24 millions d’euros dont un tiers par l’Agence Nationale de la Recherche. Il aurait commencé en début d’année et devrait se terminer dans 5 ans. D’ici 3 ans, nous allons d’abord réaliser des prothèses de genoux fabriquées en 3D et implantées sur 220 patients, précise le Pr Stindel, directeur du LATIM. Ensuite, nous y ajouterons les capteurs qui seront testés sur 30 patients. Nous proposerons cette nouvelle prothèse à des personnes plutôt jeunes pour superviser son fonctionnement sur un temps long.”

Retrouvez plus d’informations sur le site officiel du CHRU de Brest et dans la vidéo du kick-off du projet ci-dessous:

Que pensez-vous de cette initiative française? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you