menu

Fly Elephant, la première imprimante 3D volante

Publié le 6 mars 2018 par Mélanie R.
imprimante 3D volante

Une imprimante 3D volante? Et oui, c’est la nouvelle machine dévoilée par l’entreprise DediBot pendant le TCT Asia 2018, baptisée “Fly Elephant”. Elle serait la première imprimante 3D capable de voler dans les airs tout en imprimant des structures. Ce projet des plus originaux se baserait sur la technologie de “Fabrication Additive Ouverte” développée par la marque, tout simplement parce que la machine serait uniquement limitée par la durée de vie de la batterie du drone qui la transporte et non par des restrictions physiques de l’imprimante 3D.

Une imprimante 3D volante qui pourrait révolutionner la construction

Selon DediBot, le principe de base de la technologie est “d’utiliser les drones comme unités d’exécution d’impression, tout en maintenant une très grande précision d’impression, pour réaliser un prototypage rapide de grandes structures”. 

imprimante 3D volante

La Fly Elephant

L’imprimante 3D volante est encore à l’état de prototype et peut seulement imprimer de petites structures en ciment, mais la technologie développée par l’entreprise chinoise pourrait être utilisée à terme dans le domaine de la construction pour bâtir des structures bien plus hautes, comme les gratte-ciel de Dubaï.

La Fly Elephant nous fait penser à un autre projet dont nous avions parlé il y a quelques mois, la Hangprinter, une imprimante 3D d’argile suspendue dans les airs par des câbles attachés à votre plafond. La machine chinoise voit ici un peu plus grand à ne se limitant à aucun cadre et en visant même l’impression 3D de maisons. Nous ne sommes toutefois pas sûrs de l’utiliser dans un environnement venteux.

imprimante 3D volante

Les imprimantes 3D pourraient travailler en groupe

Nous n’avons pas beaucoup de caractéristiques techniques concernant l’imprimante 3D volante mais nous savons que c’est une machine delta installée sur un drone. Selon DediBot, elle pourrait fonctionner toute seule ou en groupe, à l’image d’un essaim où chaque drone saurait ce qu’il doit faire. Elle offrirait une épaisseur de couche de 0,1 mm et un volume d’impression sans limites.

imprimante 3D volante

Fly Elephant dépasserait même les limites terrestres : ses créateurs affirment qu’elle pourrait imprimer dans l’espace et rejoindrait ainsi la Zero Gravity de Made In Space, capable de fonctionner en apesanteur. Elle deviendrait alors une solution pour créer des habitations sur la lune par exemple. L’imprimante 3D volante fonctionnerait également sous l’eau, l’entreprise chinoise affirme qu’elle pourrait alors créer des structures aquatiques facilement. 

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur Fly Elephant sur le site officiel de DediBot.

imprimante 3D volante

Présentation de l’imprimante au TCT Asia

Que pensez-vous de cette imprimante 3D volante? Partagez votre opinion en commentaire de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you