menu

Brooks se tourne vers FitStation pour des runnings personnalisées

Publié le 6 décembre 2017 par Mélanie R.
fitstation

Brooks Running conçoit des équipements pour la course à pied et s’est récemment associé avec HP et Superfeet, un fabricant de semelles imprimées en 3D pour lancer sa toute nouvelle chaussure de running sur-mesure. En utilisant la technologie FitStation de HP, l’entreprise prévoit de commercialiser la première chaussure de course performante créée à partir des analyses biomécaniques de chaque individu. Elles devraient être disponibles à partir de 2018.

On voit de plus en plus de fabricants d’équipements de sport se tourner vers l’impression 3D parce qu’elle offre d’importants niveaux de personnalisation. Un des équipements les plus fabriqués grâce à cette méthode est sans doute la chaussure : cette année, Adidas a révélé sa FutureCraft 4D, Under Amour sa Futurist ou encore Peak avec ses chaussures de basketball. Brooks Running serait-elle alors une énième chaussure imprimée en 3D?

fitstation

Brooks Running s’appuie sur la FitStation de HP

La nouvelle paire de running s’appuie toutefois sur une technologie bien spécifique, celle proposée par la FitStation de HP dévoilée en septembre dernier. C’est un système que l’on retrouve en magasin qui permet de numériser en 3D le pied, d’analyser la démarche de l’utilisateur et de proposer une cartographie des points de pression afin de créer une chaussure confortable et totalement adaptée à son pied. 

Le fonctionnement de FitStation est assez simple : l’utilisateur renseigne quelques informations comme son nom, poids, taille. Il doit ensuite marcher pieds nus sur un tapis afin que le système analyse sa démarche ; puis, chaque pied est scanné sur une sorte de boîte en verre. Par conséquent, les paires Brooks devraient correspondre à des profils numériques uniques de chaque utilisateur, combinant ajustement personnalisé et biomécanique.

fitstation

Le système FitStation

Après l’analyse réalisée par la FitStation, les spécificités de chaque chaussure seront produites par la machine de moulage par injection polyuréthane de Superfeet, la DESMA. Les scans 3D du pied aideront à fabriquer la forme à monter sur laquelle on crée la chaussure. Les semelles sont ensuite imprimées grâce à la technologie Multi Jet Fusion de HP d’après plusieurs analyses du mouvement des articulations du coureur et des mesures de la pression de son pied. Toute la production sera réalisée au siège du Superfeet, à Ferndale.

fitstation

Brooks s’engage à offrir un ajustement, une sensation et un plaisir les plus justes possibles pour chaque coureur, explique Jim Weber, le CEO de Brooks. La capacité à fabriquer une chaussure personnalisée basée sur sa biomécanique est une belle innovation. En plus, c’est attrayant pour un coureur qui s’intéresse aux technologies de pointe et qui cherche une expérience différente.” Une solution qui se différencie donc de ses concurrents grâce à une approche biomécanique innovante. Retrouvez plus d’informations sur le site de Brooks Running et dans la vidéo ci-dessous : 

Brooks Running, HP et Superfeet peuvent-ils révolutionner le secteur de la chaussure? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Romain Lhermitte dit :

    Bonjour, est-ce possible d’avoir des informations sur le matériaux d’impression utilisés ? Ou un contact chez Brooks ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you