menu

Un filament à base de carbure de bore, l’un des matériaux les plus durs du marché

Publié le 4 février 2020 par Mélanie R.
carbure de bore

Additive Composite et Add North sont deux entreprises suédoises qui ont travaillé ensemble au développement d’un filament d’impression 3D composite à base de carbure de bore, un des matériaux les plus durs du marché après le diamant et le nitrure de bore cubique. Commercialisé sous le nom “Addbor N25”, il est composé de nylon auquel a été ajouté le carbure de bore : l’objectif des deux entreprises est de proposer un filament capable de résister aux radiations.

La semaine dernière, on vous parlait de l’impression 3D composite, de ses avantages et des technologies disponibles sur le marché. On avait d’ailleurs expliqué que la plupart des matériaux composites étaient constitués de fibre de carbone, mais aussi de verre ou d’aramide. Il semblerait donc que le carbure de bore soit assez innovant sur le marché de la fabrication additive. C’est un matériau minéral qui présente une très grande dureté, une faible densité et une résistance extrêmement élevée aux températures, idéal pour des applications de blindage et nucléaires par exemple. De par ses propriétés, Additive Composite et Add North l’ont choisi comme composant de leur nouveau filament d’impression 3D.

Le carbure de bore est l’un des matériaux les plus durs du marché

Le Addbor N25 serait constitué de 25% de carbure de bore, le reste étant du nylon : Add North précise que ce polyamide technique présente déjà des caractéristiques intéressantes pour l’industrie comme sa résistance et son faible retrait. Il est donc renforcé par le carbure de bore qui assure une absorption efficace contre les neutrons et donc des capacités de blindage contre les radiations. Adam Engberg, CEO d’Additive Composite, ajoute : “La fabrication additive modifie le nombre de produits conçus et fabriqués. Nous pensons qu’Addbor N25 contribue à ce développement et aide à la fois l’industrie et les grandes installations de recherche à remplacer les matériaux toxiques qui pourraient à terme contaminer l’environnement. Notre nouveau produit est le premier d’une gamme de matériaux de protection contre les radiations que nous développons actuellement.” En effet, le composite vient remplacer certains métaux comme le cadmium, un matériau banni du marché à cause de sa grande toxicité. 

Côté caractéristiques d’impression, Add North conseille d’utiliser des buses dures de 0,4 mm de diamètre car le carbure de bore est abrasif, avec une température d’extrusion comprise entre 255 et 275°C et une température de 60-75°C pour le plateau. Enfin, il faut compter 11 875 couronnes suédoises pour une bobine de 750 grammes soit environ 1 110€ ! A ce prix là, vous n’avez  pas intérêt à ne pas rater vos impressions… Vous pouvez directement acheter le matériau sur le site d’Add North

Le filament composite est dores et déjà disponible sous la forme de bobine de 750 grammes

Que pensez-vous de ce nouveau composite ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter !

Les 2 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. philippejamel dit :

    le bore est utilisé dans le métal pour renforcer sa solidité et sa rigidité (armures du moyen-age) il est utilisé pour l’automobile également

  2. Bertrand dit :

    A ce prix là, vous n’avez pas intérêt à ne pas rater vos impressions…

    Donc, il faut en rater ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you