menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : BMW et les usages de l’impression 3D

Publié le 5 juin 2022 par Philippe G.

Cette semaine, 3Dnatives revient pour vous sur la technologie FDM. Procédé le plus populaire auprès des amateurs d’impression 3D, il est aujourd’hui utilisé par de nombreux makers. Ce top des vidéos de la semaine sera également l’occasion de découvrir pourquoi le célèbre constructeur automobile BMW utilise la fabrication additive et comment il compte accroître ses capacités de production. Enfin, on vous donne rendez-vous au Danemark où COBOD et l’entreprise 3DCP Group ont imprimé en 3D une maison de 37 mètres carrés. On vous souhaite en tout cas un très bon dimanche tous !

TOP 1 : BMW et la fabrication additive : Utilisatrice historique de la technologie, l’industrie automobile a recours à la fabrication additive pour répondre à différents besoins. Si de nombreuses entreprises du secteur ont adopté l’impression 3D depuis plusieurs années, BMW fait assurément partie des sociétés les plus actives dans ce domaine. Récemment, la marque allemande annonçait notamment imprimer en 3D plus de 50 000 pièces par an. Et l’entreprise continue d’accroitre ses capacités. BMW a pour objectif de faire passer la fabrication additive à l’échelle industrielle et d’implanter la technologie dans toute la chaine de conception. Avec, la société souhaite bénéficier d’un effet économique positif :

TOP 2 : La technologie FDM : Le procédé de dépôt de matière fondue, plus connu sous l’acronyme FDM (Fused Deposition Modeling), est probablement la technologie la plus populaire auprès des amateurs d’impression 3D. Développé par S. Scott Crump à la fin des années 80 et commercialisée en 1990 par Stratasys, le FDM repose sur 3 éléments principaux : un plateau d’impression sur lequel est imprimé la pièce, une bobine de filament qui sert de matériau d’impression et une tête d’extrusion également appelé extrudeur. En vidéo, 3Dnatives vous présente les rouages de la technologie et revient en détails sur les fonctionnements du procédé : 

TOP 3 : Le procédé MJF selon Dassault Systèmes : Semblable au SLS (frittage laser sélectif), l’impression 3D MJF est une technologie de fusion sur lit de poudre (PBF). Grâce à une source de chaleur, elle fusionne des particules au sein d’un lit de poudre thermoplastique, souvent du nylon ou du TPU. Répondant aux besoins de diverses industries, ce procédé est aujourd’hui très populaire auprès des professionnels. Et si vous souhaitez être mis en relation avec un service d’impression, la plateforme de fabrication à la demande 3DEXPERIENCE Make de Dassault Systèmes le permet :

TOP 4 : Un centre dédié à la fabrication additive : L’AMcubator est un centre de 1100 m2 situé sur le campus de Brainport Industries à Eindhoven aux Pays-Bas. Il permet aux entreprises spécialisées dans l’impression 3D de réunir à la fois leurs experts dans un centre d’application et leurs équipements dans une usine pilote. En rassemblant l’ensemble de la chaîne de valeur, AMcubator est en mesure de mettre sur le marché des applications innovantes, d’optimiser les processus de fabrication additive et de rendre la technologie toujours plus compétitive : 

TOP 5 : Les fondations d’une maison imprimée en 3D : En collaboration avec COBOD, l’entreprise spécialisée dans l’impression 3D et la construction, l’entreprise danoise d’impression 3D de construction 3DCP Group a imprimé en 3D une petite maison de 37 mètres carrés au Danemark. L’habitation contient une salle de bain, une cuisine ouverte, un salon et une chambre. Découvrez les fondations conçues par COBOD :

Que pensez-vous de la technologie FDM ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks