menu

Des chercheurs impriment en 3D des casques en TPU

Publié le 24 février 2022 par Philippe G.

À l’aide des solutions 3D offertes par le fabricant Farsoon, l’université technologique de Dongguan située en Chine a imprimé en 3D des doublures de casques destinés à la pratique du bobsleigh. Dévoilés en plein milieu des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin, ces casques disposeraient de propriétés les rendant plus légers et plus confortables que les casques traditionnels. L’université technologique de Dongguan explique également qu’ils auraient déjà passé les certifications GB et ECE, ce qui démontrerait leur sureté et efficacité. L’équipe de scientifiques à l’origine du projet ajoute que, pour obtenir de telles caractéristiques, ils ont spécifiquement développé le matériau TPU WF-PU95AB, compatible avec le procédé SLS.  

Pour procéder à la fabrication des casques, les chercheurs de Dongguan ont utilisé l’imprimante Farsoon 403P, qui serait en mesure de concevoir deux doublures de casque en 7 heures et 30 minutes. Le professeur adjoint Li Nan de l’Université de technologie de Dongguan revient sur les avantages de la machine. : « Grâce à la technologie de Farsoon, nous sommes en mesure de réaliser une conception personnalisée et un processus de fabrication accéléré.” À propos des casques, il ajoute : “Nous sommes également impressionnés par les performances de la nouvelle génération de casques personnalisés, la résistance aux chocs de la doublure du casque ayant augmenté de plus de 40 % par rapport à la norme internationale. Nous sommes également inspirés par l’utilisation de structures en treillis imprimées en 3D pour produire d’autres pièces sportives de protection. »

Crédits photo :

Les propriétés de l’imprimante 3D Farsoon 403P

Lancée en 2021 par l’entreprise chinoise, l’imprimante 3D 403P repose sur un procédé intitulé “Fiber Light”. Similaire à la technologie SLS, ou frittage sélectif par laser, ce procédé a recours à deux laser de 300W. Dotée d’un volume d’impression de 400 × 400 × 450 mm, la 403P est aujourd’hui présente dans diverses industries, comme l’aérospatiale, l’automobile ou encore le médical. Selon le fabricant, la machine est capable de répondre à des besoins variés, allant du prototypage à la production de pièces finales. 

Si l’université technologique de Dongguan a opté pour la 403P, c’est également parce qu’il est possible de modifier les paramètres d’impression de la machine. Les scientifiques expliquent avoir effectués plusieurs tests, notamment par rapport à la puissance des lasers et à l’épaisseur des couches, afin de déterminer quelles étaient les meilleures options. Et c’est principalement grâce à cette phase d’essais qu’ils ont réussi à concevoir un casque doté d’une doublure en treillis, pesant 500 grammes de moins que les casques traditionnels. 

Crédits photo :

Que pensez-vous de la collaboration entre Farsoon et l’université technologique de Dongguan ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks