menu

Famergie, une plate-forme dédiée à l’impression 3D métal pour le secteur de l’énergie

Publié le 20 juin 2019 par Mélanie R.
famergie

Le fabricant français de solutions d’impression 3D métal AddUp annonce son partenariat avec l’organisme CEA afin de développer la fabrication additive dans le domaine de l’énergie. Ensemble, ils ont créé la plate-forme Famergie (c’est-à-dire Fabrication additive métallique pour l’énergie) pour les industriels afin qu’ils puissent réaliser plus facilement leurs projets d’impression 3D métal et améliorer leurs performances globales. Un partenariat 100% français qui pourrait bien accélérer l’adoption de la technologie par plusieurs acteurs de l’énergie.

En 2016, suite au rapprochement des groupes Fives et Michelin, AddUp se lance sur le marché de l’impression 3D, plus particulièrement sur la technologie de fusion laser de poudre métallique. Depuis, l’entreprise a confirmé sa présence sur le marché, que ce soit par le rachat de la société BeAM ou de son entrée dans le capital de Poly-Shape. Dans un souci de démocratisation de la technologie, elle signe un partenariat avec le CEA et crée une plate-forme industrielle permettant aux industriels de l’énergie de mieux maitriser leur production grâce à l’impression 3D métal.

famergie

Composant imprimé en 3D en aluminium de pile à combustible pour le voilier Energy Observer (crédits photo : CEA / Dumas)

Famergie : des savoir-faire mis en commun

La plate-forme Famergie pourra compter sur l’expertise complémentaire des deux partenaires français. Le CEA possède en effet un savoir-faire sur toute la partie matériaux – plus particulièrement sur la métallurgie des poudres et leur caractérisation, les processus de post-traitement ainsi que sur les étapes de design des pièces. AddUp est quant à lui un expert des procédés d’impression 3D métal et des étapes d’industrialisation de ceux-ci.

Concrètement, Famergie devrait permettre aux acteurs de l’énergie de produire autrement grâce à un accompagnement complet, de la formation à la validation de la pièce. Comparée aux procédés de fabrication traditionnels comme l’usinage ou l’injection, la fabrication additive offre davantage de flexibilité et de complexité géométrique, optimise la matière et réduit le poids la pièce finale. Les industriels pourront donc plus facilement concevoir des composants, échangeurs thermiques, moteurs électriques ou encore des pièces de réacteurs et valider leurs concepts en les imprimant en 3D au préalable. On observe déjà de nombreuses applications dans le domaine de l’oil & gas : Famergie devrait simplement les booster. Une machine FormUp 350 permettra la réalisation de ces différents projets de R&D.

famergie

AddUp apportera son expertise en fabrication additive métal (crédits photo : AddUp)

Florence Lambert, directrice du CEA-Liten, ajoute : “Les défis technologiques des composants clés de la transition énergétique ne pourront être levés qu’avec l’apport de ruptures majeures provenant du domaine des matériaux et des procédés. Le CEA inaugure cette nouvelle plateforme dans une logique de soutien aux nouveaux procédés de fabrication. L’écosystème Famergie, en partenariat avec AddUp, produira des composants aux performances exceptionnelles, avec un minimum de matières consommées accompagnant ainsi l’évolution de la filière des composants pour l’énergie.”

Nous ne savons pas encore quand Famergie sera opérationnelle mais le lancement de cette initiative est déjà une bonne nouvelle pour les industriels français. En attendant, vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI.

Que pensez-vous de cette initiative française ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

*Photo de couverte : La machine FormUp 350 équipera le CEA (crédits photo : AddUp)

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you