menu

La fabrication additive métal poursuit sa croissance internationale

Publié le 15 avril 2020 par Mélanie R.
fabrication additive métal croissance

Le cabinet d’études Technavio vient de publier son rapport sur le marché international de la fabrication additive métal : selon lui, celui-ci devrait croître de 4,42 milliards de dollars au cours de la période 2020-2024, avec une croissance annuelle de 14%. La dynamique sera principalement portée par le secteur automobile qui s’intéresse davantage à la technologie pour produire des composants plus légers, plus complexes et plus performants, des avantages particulièrement intéressants pour le sport automobile. L’étude montre aussi que les investissements en recherche et développement seront plus importants : les fabricants miseront sur des procédés plus rapides et innovants. 

Au cours de cette dernière décennie, nous avons vu un véritable boom de l’impression métal, notamment avec l’arrivée de fabricants qui ont voulu réduire le coût des technologies disponibles. On pense à des entreprises comme Desktop Metal ou Markforged qui se sont appuyés sur des procédés MIM pour rendre accessibles des machines qui coûtaient jusqu’ici des dizaines de milliers de dollars. Il n’est pas si étonnant de voir la fabrication additive métal croître. On peut aussi ajouter à cela le fait que les industriels utilisent davantage les technologies 3D pour de la production de pièces finies dans des secteurs comme l’aérospatial, l’automobile et le médical, qui ont toujours été des consommateurs de métaux

La fabrication additive métal est davantage utilisée pour la production de pièces finies

La nouvelle étude de Technovia “Global Metal Additive Manufacturing 2020-2024” prévoit donc une croissance progressive de 4,42 milliards de dollars jusqu’en 2024, essentiellement tirée par l’Amérique du Nord (à 32%) puis l’Europe et l’Asie Pacifique. Cette année, le taux de croissance devrait atteindre les 13,45%. Elle précise également que le marché de l’automobile portera majoritairement cette augmentation : les constructeurs y voient un moyen de produire des pièces détachées et des pièces finies plus légères et complexes. Cela leur permet d’atteindre un meilleur niveau de performances tout en réduisant leurs délais de fabrication et de mise sur le marché. Cela est particulièrement vrai pour la Formule 1 où plusieurs écuries utilisent déjà la fabrication additive métal – Scuderia Ferrari, Williams Martini Racing, etc. Ils impriment en 3D des pièces comme des ailerons arrières, des éléments de carrosserie ou encore des composants pour l’assemblage des boîtes de vitesse.

Si on regarde les autres secteurs d’application, on peut citer l’aérospatial bien évidemment, le moulage et le médical. Ce dernier serait particulièrement porté par le marché dentaire suite à une forte demande d’implants en Amérique du Nord. Une bonne nouvelle pour nos prothésistes et dentistes ?

La fabrication additive métal est en pleine croissance, portée par le secteur automobile

Enfin, Technovia montre que la fabrication additive métal entraîne davantage d’investissements en recherche et développement. La concurrence étant plus forte, les fabricants se tournent vers des solutions plus innovantes et adaptées aux exigences des industriels. Un analyse de Technavio précise : « L’intégration verticale est maintenant préférée et les alliances stratégiques sont plus nombreuses : ces deux facteurs vont encore stimuler la croissance du marché au cours de la période de prévision. » Pour en savoir plus, vous pouvez acheter l’étude en question ICI.

*Crédits photo de couverture : Höganäs

Que pensez-vous de la croissance de la fabrication additive métal ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you